10ème congrès du Synaplasta:Les travailleurs du Plan préoccupés par la réinvention du militantisme 

0
610

Les travailleurs du Ministère du plan et du développement réunis au sein du Syndicat des travailleurs du Ministère du plan et de la statistique (Synplasta) ont tenu vendredi 4 septembre 2020 leur 10ème congrès ordinaire. Au menu des travaux, la présentation des différents rapports d’activités de la mandature sortante après quatre années révolues de gestion et le renouvellement des instances dirigeantes de l’organisation.

A l’ouverture du congrès, le secrétaire général sortant, Sabirou Aliou, a rappelé les points saillants de la gestion de son bureau. « Depuis sa prise de fonction en 2016, le bureau exécutif du Synaplasta n’a laissé passer aucune échéance prescrite par les statuts et règlement intérieur du Syndicat. Régulièrement et à bonne date, les conseils syndicaux annuels qui constituent des cadres de concertation périodique entre deux congrès ordinaires ont été organisés », a-t-il déclaré. Cette messe syndicale des travailleurs du Ministère du plan a été célébrée sous le thème : « Le travailleur de l’administration, du développement, du plan et de la statistique ainsi que le militantisme à l’ère des réformes au Bénin : défis, perspectives et rôles du Synaplasta ». Ce thème a fait l’objet de débats au cours de ce 10ème congrès pour un assainissement du milieu syndical. Présent à l’ouverture des assises de ce congrès, le secrétaire général de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb), Moudassirou Bachabi, a réaffirmé la nécessité de réinventer le militantisme syndical au Bénin pour la simple raison qu’il a un contenu. La représentante du ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Armelle Carole Ahamidé, a souligné pour sa part, l’importance du climat social apaisé dans la qualité du partenariat avec les travailleurs du Ministère du plan. Elle a rassuré de la volonté de l’administration à accompagner les membres du Synaplasta dans la mise en œuvre des recommandations qui seront issues du congrès. A l’issue des travaux le secrétaire général sortant a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans.

 

Serge Adanlao

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here