2ème phase du projet ‘’La Route des pêches’’:La Banque Kfw-Ipex appuie le Bénin avec 160 milliards

0
704

Après la réalisation de la phase 1 du projet de développement touristique ‘’La Route des pêches’’, la réalisation de la phase 2 qui changera le visage de la façade maritime est en passe d’être une réalité.

Prenant part au sommet du G20, le ministre de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, a signé avec la Banque Kfw-Ipex, le mardi 19 novembre 2019, un protocole d’entente dans le cadre du financement de la deuxième phase du projet en présence du ministre fédéral allemand de l’Economie et de l’énergie, Peter Altmaïer. D’un coût global de plus de 160 milliards de francs Cfa, le projet ‘’La Route des pêches’’ est prévu pour relier Cotonou à la Cité historique et touristique de Ouidah. Lancé sous l’ancien régime, ce projet a été corrigé et pris en compte par le Pag 2016-2021.

Les caractéristiques initiales de la chaussée et son tracé ont été redéfinis afin de l’incorporer aux 45 projets phares du Programme d’actions du gouvernement. Ce projet prend en compte désormais le trafic portuaire permettant ainsi aux gros porteurs de contourner Cotonou. Ce qui n’était pas prévu. D’un coût global de 26,2 milliards de francs Cfa, Hors taxe, la première phase du projet, longue de 13,20 km, a été exécutée par l’entreprise Adeoti Sarl. Elle s’étend du carrefour Cen/Sad au village d’Adounko. Quant à la phase 2 du projet longue de 53,75 kilomètres, y compris bitumage et bretelles, son coût global s’élève à 134,2 milliards de francs Cfa. Les infrastructures qui forment cette deuxième phase comportent l’érection de 9 ponts en béton, des ouvrages hydrauliques, un poste de péage et de pesage de 5 voies d’entrée et 5 voies de sortie pour répondre parfaitement aux sollicitations des heures de pointe. La Route des pêches, en effet, est un projet touristique qui implique la construction de complexes touristiques autour de l’histoire de l’esclavage, la création de stations balnéaires.

 

Odi I. Aïtchédji

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here