31ème édition de la Journée mondiale de la population sur fond du Covid-19:La protection des plus vulnérables au cœur de la célébration  (Bio Tchané passe en revue les dispositions prises)

0
915

Le Bénin à l’instar de la communauté internationale, célèbre samedi 11 juillet 2020, la 31ème  édition de la Journée mondiale de la population (Jmp). « Faire une pause dans Covid-19 : comment protéger la santé et les droits des femmes et des filles maintenant ? », est le thème de cette année. Dans le cadre de ladite Journée, le ministre d’Etat, chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a délivré un message à la Nation jeudi 9 juillet. Dans son adresse, le numéro2 du gouvernement a rappelé les dispositions prises par le gouvernement pour protéger les populations vulnérables notamment les plus vulnérables.  

Béninoises et Béninois,

 

Chers Compatriotes,

 

Demain, samedi 11 juillet 2020, le Bénin à l’instar de la communauté internationale, célébrera la 31èmeJournée mondiale de la population (Jmp).

 

Journée mondiale de la Population : Quelle particularité pour l’édition 2020 ?

 

Abdoulaye Bio Tchané : La Journée mondiale de la population est célébrée le 11 juillet de chaque année. Cette initiative remonte au 11 juillet 1987, date à laquelle la population mondiale a atteint cinq milliards. La célébration est entrée en vigueur le 11 juillet 1989, suite aux recommandations du Conseil d’administration du Programme des Nations Unies pour le développement.

La 31ème édition de la Jmp intervient dans un contexte particulièrement marqué par la crise sanitaire du Covid-19. La crise du Covid-19 a de graves répercussions sur les individus, les communautés et les économies du monde entier. Cette pandémie a accru la vulnérabilité des populations notamment les femmes et les jeunes filles. Les femmes, qui représentent la grande majorité, sont exposées au Coronavirus de façon disproportionnée. C’est dans cette perspective que la communauté internationale a retenu cette année le thème : « Faire une pause dans Covid-19 : comment protéger la santé et les droits des femmes et des filles maintenant ? ».

Le gouvernement du Bénin, conscient de la situation a pris des mesures pour protéger ces couches vulnérables.

 

Quelles sont les dispositions prises pour protéger les populations notamment les plus vulnérables ?

 

Le gouvernement du Bénin a élaboré un plan de riposte et de relance socio-économique qui au-delà, de réduire le fardeau associé à la santé, intègre les vulnérabilités des femmes et des jeunes filles. Une subvention d’un montant de 74,12 milliards de FCfa a été octroyée aux couches les plus démunies (couturières, coiffeuses, etc.) pour contenir les effets de la crise sanitaire et relancer l’économie. Outre cette subvention, le gouvernement a pris des mesures structurelles à travers le renforcement des programmes existants notamment : la ligne de bonification de taux d’intérêt de crédit pour facilité le financement des Activités génératrices de revenues (Agr) ; le projet Swedd qui prend en compte la santé de la reproduction et l’autonomisation des femmes ; le projet Arch qui dans sa phase pilote met à la disposition de la population 105 000 cartes biométriques pour permettre aux pauvres extrêmes d’avoir accès aux soins de santé.

A ces mesures, il convient d’ajouter la Politique holistique de protection sociale qui à travers le socle de protection sociale offre des possibilités de prise en charges des couches vulnérables.

 

Quelles opportunités offre cette célébration à notre pays, en particulier aux populations de la Commune de Bohicon où vont se dérouler les manifestations officielles ?

 

L’organisation de la Jmp est une occasion pour : réaffirmer l’engagement du gouvernement à sauvegarder les droits humains, prendre en compte la vulnérabilité des femmes et des filles, intensifier la sensibilisation des populations de notre pays en général et celle de Bohicon en particulier sur le respect des mesures barrières (port systématique de masque, lavage de main à l’eau et au savon, respect de la distanciation, etc.)

 

Quel est votre mot de fin ?

 

Dans ce contexte de crise sanitaire, le gouvernement du Bénin a su prendre des mesures appropriées pour la commémoration de cette 31ème Journée mondiale de la population. Ce qui est très important à retenir, c’est le respect strict des mesures barrières pour limiterla propagation de la maladie du Covid-19. C’est pourquoi j’en appelle au sens de responsabilité de chacun et de tous. Il s’agira aussi de développer des idées innovantes, d’accélérer la mise en œuvre des engagements pris au plan national comme international en vue d’atteindre les résultats escomptés. Je profite de cette occasion pour remercier particulièrement le Fonds des Nations Unies pour la population, la Banque mondiale et les autres Partenaires techniques au développement qui ne cessent d’appuyer notre pays.

 

Propos recueillis pour « Le Matinal » par Serge Adanlao

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here