36ème session du conseil des ministres du Cames:Le Supérieur se réforme

0
2279

Les ministres des pays membres du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames) se sont réunis le jeudi 30 mai 2019 à Cotonou. L’ordre du jour portait sur le bilan des activités de l’organisation et les nouvelles perspectives.

Faire un état des lieux de la mise en œuvre de 1er plan stratégique et tracer de nouvelles perspectives pour améliorer la qualité de l’Enseignement supérieur dans les pays membres du Cames. C’est l’objectif de la rencontre des ministres des pays membres du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur. Cela, dans le but de bâtir une économie du savoir à la hauteur des attentes et en favorisant la mobilité des enseignants et chercheurs pour une plus grande intégration des peuples. Selon Marie-Odile Attanasso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’institution doit soutenir les réformes de l’application du système Lmd et celles qui permettront la connexion numérique des universités de l’espace Cames. C’est pour ce fait qu’elle a invité les participants à sortir des problèmes de gestion au quotidien afin d’aborder ces réformes pour le bonheur des apprenants. Pour sa part, Aurélien Agbénonci, ministre des affaires étrangères et de la coopération, représentant du Chef de l’Etat, a fait par du souhait des attentes du Patrice du président Patrice Talon pour renforcer la crédibilité de l’instutition. De ce fait, il a exhorté le Conseil à donner de nouvelles orientations pour l’amélioration de son mode de gouvernance. Le président du Cames, Jacques Ndongo, a, quant à lui, salué les autorités béninoises pour la réussite de l’événement. Par ailleurs, il a indiqué que le Cames a besoin de l’accompagnement de tous pour l’attente de ses objectifs. Il faut noter que la cérémonie a connu une forte délégation gouvernementale.

 

Donald Kévin

Gayet (Coll)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here