3èmes Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique:Les candidatures clôturées jeudi prochain

0
543

C’est désormais la course à la montre pour la tenue de la septième Confé-rence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad 7) qui se tiendra du 28 au 30 août 2019 à Yokohama. Dans ce cadre, les per-sonnes désireuses de postuler au troisième Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique  ont encore quelques heures pour déposer leurs dossiers, puisque la date limite est prévue pour le jeudi 08 août 2019.

Le  Prix Hideyo Noguchi, en effet, a été initié par le gouvernement japonais pour promouvoir les systèmes de santé résilients pour la qualité de vie en Afrique, parce qu’étant le continent qui a le plus souffert de graves maladies infectieuses et autres maladies, qui sont des défis majeurs à surmonter pour son développement. Symbole de la coopération entre les pays africains et le Japon dans le domaine de la santé, le nom du Prix a été choisi à la mémoire du Dr. Hideyo Noguchi (1876-1928), dont la foi dans l’avancement médical et les activités menées avec abnégation en Afrique restent une source d’inspiration pour tous. Le Prix poursuit ses idéaux et ses aspirations pour faire progresser la lutte mondiale contre les maladies infectieuses et autres maladies qui prévalent en Afrique. Le Prix vise à honorer des personnes ayant accompli des réalisations remarquables dans les domaines de la recherche médicale ou des services médicaux afin d’améliorer la santé publique en Afrique et de lutter contre les maladies infectieuses et autres maladies en Afrique, contribuant ainsi à la santé et au bien-être des populations afri-caines et à toute l’humanité. Le Prix est décerné tous les six ans, coïncidant avec la Ticad tenue au Japon. Il consiste en une citation, une médaille et 100 millions de yens (soit un million de dollars Us) pour chaque lauréat. Les premiers Prix en 2008 ont été décernés au Dr. Brian Greenwood, Professeur à l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres, pour son travail brillant et innovateur sur le paludisme (domaine de la recherche médicale) et au Dr Miriam K. Were, Présidente du National Aids Control conseil of Kenya (au moment de l’attribution), pour ses efforts en vue d’apporter les soins médicaux de base ainsi qu’un droit aux soins au femmes et aux enfants en Afrique (domaine des services médicaux). Les deuxièmes prix en 2013 ont été attribués au Dr Peter Piot, Directeur de l’École d’hygiène et de méde-cine tropicale de Londres, pour ses travaux fondamentaux sur les maladies endémiques en Afrique (domaine de la recherche médicale) et au Dr Alex G. Coutinho, Directeur général de l’Institut des maladies infectieuses à l’Université Makerere (au moment de l’attribution), pour ses efforts innovants en vue d’élargir l’accès à des soins salvateurs pour les personnes at-teintes par le Vih (domaine des services médicaux).

 

Joël Samson Bossou

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here