4 ans du Nouveau Départ:Des milliers d’emplois créés sous Patrice Talon

0
938

L’emploi occupe une place de choix dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) du président Patrice Talon. Venu au pouvoir depuis le 06 avril 2016, le chef de l’Etat s’est attelé à créer des milliers d’emplois dans l’administration et les travaux de haute intensité de main d’oeuvre. Les résultats parlent d’eux-mêmes.

Le président Patrice Talon s’est mis très tôt au travail pour régler l’épineuse question de l’emploi dans tous les secteurs d’activités. Au total, 107 500 emplois ont été créés sous le Nouveau départ et ceci dans plusieurs domaines comme l’entrepreneuriat et l’agriculture. Pour ce qui est de l’entrepreneuriat, 17 000 emplois ont vu le jour, 65 000 dans l’agriculture et 25 000 dans la transformation des matières premières. Un record inégalé depuis les indépendances au Bénin. A cela s’ajoute le recrutement d’aspirants au métier d’enseignant dans le but de résorber le déficit chronique d’enseignants dans le sous-secteur des enseignements maternel et primaire par l’intermédiaire de l’Agence nationale pour l’emploi (Anpe). Il ressort que 16 000 enseignants issus de la base de données des aspirants ont été recrutés et bénéficient d’un contrat de travail pour le compte de l’année scolaire écoulée au secondaire général et environ 11 000 enseignants au niveau du primaire. Dans son discours sur l’état de la Nation le 27 décembre 2019, le président Patrice Talon a précisé que c’est  pour la première fois depuis au moins deux décennies, que le Bénin a résorbé le déficit d’enseignants dans le primaire, et se rapproche plus que jamais de cet idéal au secondaire. Le chef de l’Etat et son équipe ont également procédé « au recrutement de 200 assistants au titre de 2018-2019 pour renforcer le personnel enseignant des universités nationales et le processus de recrutement de 100 autres est en cours au titre de 2019-2020 ». Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre du projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué, à travers les activités de la Société de gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué (Sgds), c’est près de 1500 emplois qui ont été créés. Le projet asphaltage dans les Communes du Grand Nokoué que sont Cotonou, Abomey-Calavi, Sèmè-Podji, Ouidah, Porto-Novo n’est pas du reste. Ce sont des milliers d’emplois qui ont été également créés. Sur le plan sécuritaire, le gouvernement a procédé en mars 2020 au recrutement de 511 jeunes au profit de la Police républicaine au titre de l’année 2019.

 

Adoption d’une politique nationale de l’emploi d’ici l’horizon 2025

 

Le gouvernement n’entend pas s’arrêter en si bon chemin en ce qui concerne  la création de l’emploi au Bénin. Il s’est doté le 11 mars 2020 en Conseil des ministres d’une politique nationale de l’emploi à l’horizon 2025. Ce document s’articule autour de la vision qu’à l’horizon 2025, la majorité des Béninois en âge de travailler disposent d’un emploi susceptible de procurer un revenu permettant, de satisfaire les besoins vitaux et le bien-être intégral. L’objectif général de ce document stratégique est de réduire de moitié, d’ici à là, le taux de sous-emploi de la population active ainsi que celui du chômage, estimé à 2,3%. Le document vise, en plus de la promotion d’une gouvernance générale de qualité, l’accomplissement d’objectifs spécifiques : l’amélioration de l’employabilité des diplômés, la réduction du sous-emploi et du chômage de longue durée, ainsi que le renforcement de la gouvernance du marché de l’emploi. En donnant un nouveau cap à sa politique dans ce secteur sensible, le gouvernement se dote d’une boussole après la création d’un Ministère dédié à la promotion de l’emploi. Ce document permettra, à coup sûr, au dispositif de promotion de l’emploi, de mieux orienter ses interventions pour lutter davantage contre le chômage et le sous-emploi et travailler donc pour le plein emploi.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here