Sécurité des espaces maritimes africains:La Fka mise sur la coopération régionale et internationale

0
2488

La Fondation Konrad Adenauer multiplie les initiatives pour faire de la sécurité maritime une réalité dans le Golfe de Guinée. Après le séminaire régional de 2017 sur la question et le 5ème forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, elle organise du 28 au 30 mai 2019, à Grand-Popo, une conférence internationale axée sur la coopération régionale et internationale. La rencontre régionale de haut niveau a été lancée hier par le Chef d’Etat-major des forces navales, Albert Badou.

Evaluer les cadres de coopération régionale et internationale existants dans le secteur de la sécurité maritime en Afrique et proposer des solutions palliatives aux difficultés rencontrées. C’est à cet exercice que s’adonnent les hautes autorités militaires béninoises, les officiers des forces navales du Togo et du Burkina Faso et les experts civils de la sécurité maritime depuis hier et ce jusqu’au 30 mai 2019. A l’invitation de la Fondation Konrad Adenauer, ils prennent part à une conférence régionale sur la coopération régionale et internationale sur la sécurité des espaces maritimes africains. La 2ème en deux ans, cette assise de Grand-Popo vise, selon le chargé des programmes de la Fka, Oswald Padonou, à faire l’état des lieux de la coopération régionale et internationale sur la sécurité des espaces maritimes, notamment le Golfe de Guinée, à évaluer les mécanismes existants et à proposer des solutions palliatives aux difficultés rencontrées. « Le Bénin a eu à faire preuve, à plusieurs reprises, de son leadership et de sa bonne volonté à faire progresser le cadre institutionnel sur la question de la sécurité maritime. Il est de bon ton qu’on revienne une fois encore à Grand-Popo pour approfondir les discussions sur la coopération entre les Etats », a précisé le représentant du Directeur des programmes et de la sécurité de la Fka. Il a souhaité que des discussions franches se mènent au cours des travaux pour consolider les mécanismes de coopération existants et imaginer des cadres qui permettent d’améliorer l’existant. A sa suite, le Chef d’Etat-major des forces navales, représentant le Chef d’Etat-major général, a salué la tenue de cette rencontre dans un contexte où la sécurité maritime est devenue un enjeu capital pour les pays riverains d’un océan ou d’une mer et même pour les Etats enclavés. Au nom du Cemg Patrick Aho, il a témoigné sa gratitude à la Fka pour la 2ème édition de ce séminaire qui devra permettre aux participants de mener des réflexions sur la sécurisation de l’espace maritime du Golfe de Guinée. Pour atteindre les objectifs fixés, 5 panels sont au menu et une visite du Sémaphore de la base navale de Grand-Popo. Les panels 2 et 5 portent respectivement sur « La coopération bilatérale en matière de sécurité maritime dans le Golfe de Guinée » et « Quelle(s) stratégies pour mutualiser la coopération et faire face aux défis sécuritaires dans les espaces maritimes africains ? ». Pour rappel, la Fka via son Programme pour le dialogue sur la sécurité en Afrique subsaharienne (Sipodi) intervient dans plus de 100 pays. Elle est installée au Bénin depuis 1992 et intervient dans le renforcement du personnel des Forces armées béninoises à travers des formations d’éducation civique et morale, des voyages d’études et conférences.

SA

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here