53,45%  d’exécution physique des projets:Le ministère de l’Energie sur la voie de l’efficacité

0
519

Les cadres du ministère de l’Energie étaient, vendredi 02 novembre 2018, en atelier pour évaluer le Plan annuel de travail de leur département. Les travaux qui se sont déroulés à l’Infosec à Cotonou ont permis de connaître le niveau d’exécution des projets à la date du 30 septembre 2018 et qui illustre  les perfomances en cours.

Le ministère de l’Energie est en phase de gagner le pari de l’efficacité souhaitée par le président de la République. Au 30 septembre 2018, ce département dirigé par Dona Jean-Claude Houssou a fait un bond considérable dans le cadre de l’exécution des tâches à lui confiées au titre de l’année 2018.  53,45% ! C’est le taux de la mise en œuvre physique de son plan annuel de travail. Cette performance, quoique flatteuse, ne comble pas encore les attentes de la première autorité, puisqu’à la date sus-indiquée, l’ambition était de franchir la barre des 64,42%. Selon le Directeur de la programmation et de la prospective, Herman Zime, le ratio d’efficacité est de 83%.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

«  Il y a donc un retard de 17 points de pourcentages pour atteindre le niveau de performance espérée à la date échue de la présente revue », a-t-il constaté. Selon lui, deux difficultés majeures justifient le fait. Il s’agit de l’instabilité des ressources du budget national (réallocations) et de la difficulté de consommation des ressources de la contre partie nationale de certains projets (Pana énergie et biomasse électricité). Face à cela, le ministre de l’Energie a invité les participants à faire une analyse prospective des tâches exécutées afin de lever ces goulots d’étranglement qui empêchent d’aller vite. « Je suis persuadé que de cet atelier sortiront des conclusions idoines pour redresser la barre pour les deux mois qui restent », a fait savoir le Numéro 1 de l’Energie au Bénin.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Le ministre Dona Jean-Claude Houssou a aussi rassuré de ce que le Pta 2019 est quasiment fin prêt. « Nous sommes dans une dynamique d’amélioration continue et déjà nous sommes bien avancés dans la préparation du Pta 2019 », a-t-il annoncé. Il faut préciser que, pour ce Plan annuel de travail au titre du troisième trimestre, l’utilisation des ressources a atteint 56,78% base engagement et 52,28% base ordonnancement.

 

Joël Samson Bossou

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here