Home ACTUALITE 6ème mandature de la Haac : Rémi Prosper Moretti, nouveau président

6ème mandature de la Haac : Rémi Prosper Moretti, nouveau président

0
1898
(Les 9 conseillers au complet)

Les 9 conseillers de la 6ème mandature de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) sont au grand complet. Après l’élection des représentants des professionnels des médias, le gouvernement et l’Assemblée nationale ont, conformément à la Constitution, désigné hier mercredi 17 juillet 2019 leurs représentants. Après consultation du président de l’Assemblée nationale, Rémi Prosper Moretti a été nommé par le chef de l’Etat comme président de l’Institution pour succéder à Adam Boni Tessi. Cv et photos des 9 conseillers.

Rémi Prosper Moretti, communicateur, président de la Haac
Rémi Prosper Moretti est le prochain président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) pour le compte de la 6ème mandature. Il a été nommé par le président de la République au titre de représentant du gouvernement. Né en 1966 à Kandi, lesuccesseur de Adam Boni Tessi à la tête de l’instance de régulation est titulaire d’un diplôme de technicien supérieur en télécommunications avec l’option transmission numérique et d’un autre diplôme d’ingénieur d’Etat en télécommunications obtenu à Oran en Algérie. Spécialisé en traitement de l’information et du signal, ce profil lui a valu un emploi à Bell Bénin communication où il a été chargé du réseau Borgou-Alibori. Au plan politique, le 6ème président de la Haac a un parcours fulgurant. Dans sa Commune natale, il a été élu successivement conseiller, chef du 3ème arrondissement et 2ème adjoint au maire. Dynamique et engagé pour le développement de Kandi, il a été nommé auConseil supérieur de la magistrature en 2018 comme personnalité extérieure. Marié, Rémi Prosper Moretti est père de deux enfants.

Bastien Salami, juriste 
Avocat au Barreau béninois, Bastien Salami a été désigné par le chef de l’Etat au titre de juriste pour siéger à la 6ème mandature de la Haac. Elu conseiller communal à la mairie de Sakété sur la liste Madep-Un aux élections de 2015, il a démissionné au profit de son suppléant Samadi Laminou pour une clause de bienséance afin de permettre à ce dernier de faire aussi l’expérience. Connaisseur du monde des médias, il entre de plain-pied dans la régulation du secteur pour relever les défis de l’institution.

Bilikissou Ali Machiffa, personnalité
Bilikissou Ali Machifa est l’une des trois représentants du gouvernement au sein de la 6ème mandature de la Haac. Historienne de formation, elle étaitla suppléante du 1er titulaire du Bloc républicain dans la 16ème circonscription électorale, Ibourahima Ousmane, aux dernières élections législatives.  « Candidate des jeunes, des femmes et des populations vulnérables », comme elle se faisait désigner, Bilikissou Ali Machifa ambitionnait, à travers sa candidature, d’accompagner le président Patrice Talon dans ses réformes concourant au bien-être social. Elle comptait aussi partager avec les couches défavorisées leurs souffrances. Mariée, elle est mère de plusieurs enfants.

Ali Camarou, communicateur
Ali Camarou est l’un des trois représentants du Parlement à la 6ème mandature de la Haac. Opérateur économique, il a été élu député à l’Assemblée nationale  (6ème législature) entre 2011 et 2015. En cette qualité d’élu du peuple, il a été membre de la Commission de l’éducation et des affaires sociales, de la jeunesse et du sport et de la Direction de supervision de la Cellule d’analyse des politiques de développement de l’Assemblée nationale (Capan). En 2015, il a été élu conseillermunicipal à la municipalité de Cotonou, fonction qu’il assurait jusqu’à sa désignation par l’Assemblée nationale pour siéger à la Haac. Au plan académique, Ali Camarou est titulaire d’une maîtrise en droit privé option : droit des affaires carrières judiciaires à la Faculté de droit et de sciences politiques à l’Université de Parakou et d’un Master professionnel droit économique option : droit de l’entreprise et carrière judiciaire. Marié, il est père de 5 enfants.

Mariane Domingo,
juriste…………………

Fernand Gbaguidi, personnalité
Fernand Gbaguidi fait désormais partie des conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel  et de la communication (Haac) pour le compte de la 6ème législature. Il a été choisi au titre des représentants de l’Assemblée nationale. Natif de Savalou, il est titulaire d’un doctorat en sciences pharmaceutiques, notamment en pharmacognosie.  Enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), et responsable du laboratoire de pharmacognosie du Cbrst, il a été lauréat du Prix 2011 de l’Académie des pays du Tiers-monde pour la Science. Jusqu’à sa nomination, il occupait le poste de Directeur des pharmacies, du médicament et de l’exploration diagnostique (Dpmed).

Armand Hounsou,représentant de l’audiovisuel
Titulaire d’un Master en montage, multimédia et infographie, Armand Hounsou est en service à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (Ortb) depuis août 2000. Il est Chef division montage à l’Office depuis mai 2012. Du 27 août 2013 à décembre 2016, le nouveau conseiller de la Haac a occupé le poste de chef service des programmes de la 2ème chaîne nationale Bénin Business24 (BB24). Né le 24 juillet1977 à Dékpo dans la Commune d’Aplahoué, Armand Hounsou est marié et père de trois enfants.

Franck Kpochémè,représentant de la presse écrite
Le représentant de la Presse écrite, Franck Kpochémè, est titulaire d’un Master en Management et gestion des entreprises de presse, après une Maîtrise en Sciences juridiques option droit des affaires et carrières judiciaires. Il a fait ses premiers pas dans le monde des médias en 1997 avec le mensuel universitaire « Le Héraut ». Après l’expérience universitaire, il a officié dans plusieurs organes de presse notamment « L’Avenir » de 1998 à 1999, « Le Journal » de 1999 à 2001 et « Le Matinal » de 2001 à 2004. Après « Le Matinal », il a été Directeur de publication du journal « L’Informateur » de 2006 à 2014. Avant d’être élu par ses pairs pour les représenter à la Haac, Franck Kpochémè a été deux fois de suite président de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb). Chef de collectivité, il est aussi auteur de l’ouvrage « Le journalisme et moi : 20 ans d’enquêtes journalistiques », un livre qui retrace son parcours après la publication de « Talon d’Achille de Boni Yayi » en 2014.

Cécile Ahoumènou, représentante des techniciens
Cécile Ahoumènou siègera à la 6ème mandature de la Haute autorité du l’audiovisuel et de la communication (Haac). Représentante des techniciens, elle est en service à l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (Ortb) plus précisément la radio nationale. Elle a élue par ses pairs lors des élections du 15 juin 2019.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here