Secteurs de la santé, de l’éducation et du tourisme en 2020:Charles Toko réclame six milliards pour Parakou

0
2624

Le Conseil communal de Parakou examine depuis le lundi 25 novembre 2019, le projet de budget de la ville gestion 2020. Evalué à six milliards de francs Cfa, ce projet de budget permettra au maire Charles Toko et son équipe d’engager des travaux d’envergure dans la Commune.

Six milliards de francs Cfa. C’est le projet de budget de la ville de Parakou gestion 2020 en étude à la mairie de Parakou. S’il est adopté par le Conseil communal, ce budget permettra aux autorités de la ville de donner un coup d’accélérateur aux projets et programmes de développement de la cité des Kobourou. A l’ouverture de la session budgétaire, le maire a salué l’assiduité et la participation active des conseillers à la réalisation des projets phares de la Commune. Selon Charles Toko, en dehors des actions entrant dans le cadre des ressources affectées à la mairie telles que les subventions du programme Omidelta, du Paurad, du Fdt et du Fadec, les actions phares de l’année 2020 sont essentiellement l’aménagement des voies urbaines pour répondre à une forte demande des populations. Il permettra également au Conseil communal de Parakou de booster les secteurs de la santé, de l’éducation et du tourisme. « 2019 a été, en effet, une année longue avec son lot de hauts et de bas et je suis satisfait de nos réalisations et de nos avancées malgré, parfois, nos divergences d’opinion. C’est cela l’expression même de la démocratie et croyez-moi, les divergences nous amènent parfois à nous remettre en question, toujours dans le but de mieux faire », a déclaré le maire de Parakou. Avant d’inviter les conseillers à amender le projet de budget, il les a rassurés des dispositions qui sont en train d’être prises afin de mieux répondre aux besoins de la population. Par ailleurs, Charles Toko a rassuré le Conseil communal de la tenue à Parakou en décembre prochain de la Foire internationale de Parakou dont le lancement a eu lieu à Cotonou le jeudi 21 novembre 2019.

 

Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here