Projet asphaltage:Les évêques satisfaits des travaux

0
3210

L’Eglise catholique romaine est satisfaite de la réalisation des travaux d’Asphaltage. Elle a exprimé sa satisfaction à l’occasion de la deuxième session plénière ordinaire de la Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) tenue du 07 au 10 janvier 2020 au titre de l’année pastorale 2019-2020.

Les évêques du Bénin sont séduits par le niveau d’avancement des travaux de construction d’infrastructures engagés par le gouvernement Talon. Analysant l’actualité sociopolitique du Bénin au cours de sa deuxième session plénière ordinaire tenue au titre de l’année pastorale 2019-2020, la Conférence épiscopale du Bénin (Ceb) a constaté le changement de visage de plusieurs localités. Cela, grâce à la mise en œuvre du programme de développement des infrastructures, notamment le projet Asphaltage qui transforme de façon qualitative le visage des grandes  villes du Bénin. A travers le communiqué qui a sanctionné leurs dernières assises, les évêques, après avoir noté avec satisfaction la mise en œuvre de ce projet d’aménagement des grandes villes du pays, ont encouragé le gouvernement à poursuivre ses efforts louables pour le mieux-être des Béninois. Ils ont également exhorté l’Exécutif à s’investir davantage dans des initiatives visant à améliorer les conditions de vie des populations de la moyenne classe. Pour eux, les classes moyennes sont « durement touchées par les réformes économiques et surtout la fermeture des frontières nigérianes. Faut-il le rappeler, les travaux d’Asphaltage concernent le pavage, le bitumage, l’assainissement et l’éclairage des rues dans plusieurs villes du Bénin. La première phase du projet Asphaltage est évaluée à plus de 246 milliards de francs Cfa. Elle prend en compte 195 km dans l’ensemble des Communes concernées par le projet à savoir Abomey, Abomey-Calavi, Bohicon, Cotonou, Lokossa, Natitingou, Parakou, Porto-Novo et Sèmè-Podji. Le projet Asphaltage a été initié en vue d’améliorer la mobilité et le cadre de vie des populations en facilitant le développement des activités génératrices de revenus.

 

Odi I. Aïtchédji

 

 

Communiqué final

 

(Cotonou, du 7 au 10 Javier 2020)

 

Du 7 au 10 Janvier 2020, la Conférence épiscopale du Bénin(Ceb) s’est réunie à son siège à Cotonou, pour sa deuxième session plénière ordinaire, au titre de l’année pastorale 2019-2020. Elle bénit Dieu pour les festivités de Noël célébrées avec ferveur par le peuple chrétien. En effet, dans le mystère du Fils de Dieu fait homme, c’est Dieu lui-même qui rejoint chaque homme dans son histoire pour cheminer avec lui. La Conférence épiscopale du Bénin invite alors les fidèles à se laisser guider dans les choix de leur vie quotidienne par le Christ, vrai lumière qui éclaire tout homme venant dans ce monde (cf. Jn 1.9).

Tout au long de leurs assises, les évêques du Bénin ont abordé plusieurs sujets majeurs d’ordres religieux, social et politique et ont accordé plusieurs audiences.

1- Au premier jour de ses travaux, la Conférence épiscopale du Bénin a rendu grâce au cours d’une célébration eucharistique, pour le jubilé d’or sacerdotal du Père Efoé-Julien Pénoukou, ancien aumônier national du Mouvement des cadres et personnalités politiques et anciens président de l’Observatoire chrétien catholique de la Gouvernance (Occg).En félicitant et en remerciant l’heureux jubilaire pour tous les services rendus avec abnégation et dévouement à l’Eglise catholique au Bénin, les Evêques implorent sur lui, l’abondance des grâces divines pour un ministère sacerdotal toujours plus fécond..

2- La Conférence épiscopale du Bénin salue les nombreuses initiatives pastorales qui ont meublé, dans les diocèses, le mois missionnaire  extraordinaire célébré en octobre 2019. Elle souhaite vivement que l’élan missionnaire impulsé par ce mois de grâce dans les communautés ecclésiales ne retombe pas mais qu’il continu d’animer la vie quotidienne de tout baptisé.

3- En union avec le peuple de Dieu, les Evêques du Bénin se félicitent de la décision prise par le Pape François, à travers son Motu Aperuit illis, de consacrer le 3ème dimanche du Temps Ordinaire à la Bible. C’est pour cela qu’ils invitent tout le peuple de Dieu à célébrer le 26 janvier 2020, la Journée mondiale de la Bible par diverses activités visant à promouvoir l’acquisition mais surtout la lecture et la méditation de la Parole de Dieu par chaque fidèle du Christ. Comme le dit si bien saint Jérôme (347-420), « l’ignorance des Ecritures, c’est l’ignorance du Christ ».

4- En marge de leurs travaux, la Conférence épiscopale du Bénin a eu à rencontrer le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon, pour lui présenter ses vœux de Nouvel An et aborder avec lui, des questions relatives à la situation socio-politique de notre pays.

5- Les évêques du Bénin invitent le peuple béninois en général et les fidèles catholiques en particulier à célébrer avec fierté et reconnaissance à Dieu, le trentième anniversaire de l’historique Conférence des forces vives de la Nation, à l’occasion d’une messe solennelle qui sera dite, le 28 février 2020 à la paroisse saint Michel de Cotonou à 19h00. En effet, grâce à l’esprit de tolérance et de réconciliation, le génie politique béninois a opéré la plus grande réforme de l’histoire  politique de notre pays sans effusion de sang : le passage de la dictature à la démocratie. Les évêques du Bénin souhaitent que la célébration de cet anniversaire soit l’occasion d’un effort collectif pour la sauvegarde de la mémoire et des précieux acquis politiques et économiques de ladite Conférence. Ce serait aussi l’heureuse opportunité pour évaluer notre engagement à la démocratie et à la bonne gouvernance.

6- Au plan social, la Conférence épiscopale du Bénin est préoccupée par la consommation excessive de l’alcool par une frange importante de la jeunesse de notre pays. Par suivisme ou pour satisfaire un plaisir éphémère, beaucoup de jeunes détruisent leur santé et compromettent leur avenir. Les évêques du Bénin invitent les parents, les leaders religieux, les aumôniers de mouvements de jeunes et les éducateurs à divers niveaux à sensibiliser les jeunes sur les nombreux dangers liés à la consommation immodérée de l’alcool, cause par ailleurs de nombreux accidents de circulation.

7- Au plan socio-politique, la Conférence épiscopale du Bénin remercie les acteurs politiques de tous bords et les membres de la société civile qui ont répondu favorablement à son invitation dans le cadre de l’offre de médiation qu’elle a proposée aux lendemains des évènements malheureux qui ont entaché les élections législatives du 28 avril 2019. Avec ces derniers, elle a pris la mesure de la profondeur des aspirations de tous à un climat politique apaisé fait de pluralisme des opinions, de tolérance, de dialogue vrai et sincère, de consensus par-delà les différences. Les évêques du Béni restent disponibles et déterminés à œuvrer dans cette dynamique.

8- Les évêques du Bénin notent avec satisfaction la mise en œuvre du programme de développement des infrastructures notamment l’asphaltage qui modifie qualitativement le visage de plusieurs localités de notre pays. Ils encouragent le gouvernement à poursuivre cet effort louable ainsi que plusieurs autres initiatives visant à améliorer la situation des classes moyennes durement touchées par les réformes économiques et surtout la fermeture des frontières entre le Bénin et le Nigéria.

9- La Conférence épiscopale du Bénin invite les fidèles catholiques à prier, le 16 Janvier 2020, pour le repos de l’âme de Mgr Robert Sastre, évêque de Lokossa à l’occasion du 20ème anniversaire de son rappel à Dieu. Elle souhaite vivement que le clergé béninois et les personnes de bonne volonté se réapproprient à nouveaux frais l’héritage intellectuel, spirituel et pastoral de ce Prélat.

10- Enfin, les évêques du Bénin formulent leurs vœux les meilleurs à l’endroit du peuple béninois. Que cette nouvelle année 2020 apporte à chacun des fils et filles du Bénin la communion avec Dieu, la santé, la paix, le bonheur, l’amour au travail bien fait et la satisfaction de leurs aspirations les plus profondes !

Au terme de leurs travaux, les évêques du Bénin ont renouvelé à l’endroit du peuple chrétien l’invitation à prier sans relâche pour que Dieu continue de bénir et de protéger notre patrie commune, le Bénin  et accorde à ses fils et filles, la cohésion  sociale et l’esprit de réconciliation.

 

 

SE Mgr Victor Agbanou

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here