Accueil > Societe >

37ème Assemblée générale de l’Aimf:Le Canada hostile à la francophonie

Montréal, la ville phare du Canada, abrite du 18 au 23 juin 2017, la 37ème Assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones. Ceux de l’Afrique qui doivent se faire délivrer leurs visas au Ghana attendent encore à Accra. Tout porte à croire que Montréal n’est pas favorable à la tenue de l’Assemblée.

Le Canada déclare une guerre froide contre la France. En tout cas, le pays se montre hostile à la tenue de la 37ème Assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones. Pour illustration, des maires francophones d’Afrique sont bloqués à Accra, la capitale ghanéenne. On s’interroge. Comment le Canada, un pays à civilisation francophone, ne donne pas le quitus au Ghana pour délivrer les visas à ses futurs hôtes ? Serait-il en train de prendre ses distances vis-à-vis de la métropole française ? Jusqu’à la veille de la tenue de la 37ème Assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones, Montréal ne se presse pas de marquer son accord de principe indispensable à la délivrance des visas du côté d’Accra. Plusieurs autres activités culturelles et touristiques ont lieu dans la même période à Montréal. Ces activités devront en principe retenir l’attention des visiteurs du Canada. Mais le manque d’intérêt et d’empressement suggèrent plutôt des commentaires sur les relations entre le Canada et la France. Serait-ce une manifestation indirecte d’opposition à la perpétuation de la culture de la langue française ? L’avenir le dira.
AT

PLUS D'ARTICLES