Accueil > Societe >

3ème session du Conseil sectoriel sur le dialogue social:Des mesures contre les enseignants indélicats du secondaire

Du souci pour les enseignants vacataires coutumiers de rançonnements sur leurs apprenants. Le Conseil sectoriel pour le dialogue social au ministère de l’Enseignement secondaire et de la formation professionnelle qui a tenu sa 3ème session ordinaire, du 02 au 05 janvier 2017 à Bohicon, a donné des instructions fermes aux directeurs départementaux pour qu’ils relèvent de leurs fonctions les fautifs, lorsque les preuves seront réunies contre eux.

Ces deux jours de travaux ont été aussi l’occasion pour les experts conviés à cette séance d’examiner les rapports des différentes commissions de travail. Au total, trois commissions comportent le Conseil. La première est celle qui a réfléchi sur le déplacement des agents contractuels de l’Etat. A ce niveau, la résolution forte qui a été prise est que la commission sera délocalisée pour que les cadres des ministères de la Fonction publique, des Finances et de l’Enseignement secondaire puissent travailler en synergie afin de liquider tous les dossiers en instance. La deuxième concerne le Comité chargé du suivi de la carrière et s’est penchée sur une série de revendications liées à la carrière des enseignants. Aux dires du porte-parole du Front, Maxime Okoundé, les travaux n’ont pas avancé. Enfin, la troisième commission a planché sur la mise en œuvre des statuts particuliers des enseignants du secondaire. Elle a révisé un certain nombre d’avant-projets, notamment le point de la mise en œuvre du projet d’installation des conseillers pédagogiques. L’étape suivante sera la validation des documents avec les experts de la Fonction publique et des Finances. Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’actions du gouvernement, les séminaristes ont souhaité que les problèmes liés à l’administration soient réglés, afin que les enseignants conduisent l’année scolaire en cours jusqu’à son terme sans mouvement de débrayage.

Joël Samson Bossou

PLUS D'ARTICLES