Accueil > Societe >

A la découverte des localités:Le quartier Arafat à Parakou, nom d’origine arabe

Arafat est le nom d’un quartier de la ville de Parakou. Sa création résulte d’un déguerpissement des populations mieux relogées. En reconnaissance des bienfaits d’Allah dans leur déplacement, elles ont appelé le nouveau site Arafat, un nom d’origine arabe.

Pour témoigner leur reconnaissance à Allah, le Dieu tout puissant, les sinistrés qui devraient déguerpir suite à une décision gouvernementale pour la construction de l’actuel grand marché de Parakou (Arzèkè), ont convenu de nommer leur nouveau site d’accueil « Arafa ». Ce nom est d’origine arabe d’après Dramane Yacoubou Coli, élu local de la ville et président du conseil du quartier Arafat à Parakou. En guise de dédommagement, ces personnes ont été relogées dans des maisons individuelles sur un site viabilisé. Dramane Yacoubou Coli a précisé que ces derniers qui ne s’attendaient pas à intégrer des bâtiments modernes ont manifesté leurs joies et leurs reconnaissances à Allah le tout-puissant pour cette grâce qu’il leur a accordée. Parmi les sinistrés, affirme le président du quartier, se trouvait un notable connu sous le nom de Baba Eléké qui a décidé de commun accord avec les siens, d’exprimer et de marquer ce bonheur en baptisant ce site d’« Arafa » qui évoque la joie en arabe. Un mot qui fait allusion à un endroit sacré de la Mecque en Arabie-Saoudite afin d’établir une liaison entre ce bonheur et leur religion islamique. C’est cette appellation qui a subi une modification pour devenir Arafat. C’est ce quartier Arafat qui abrite l’Université de Parakou.

H. Y

PLUS D'ARTICLES