Accueil > Divers >

Afrique du Sud:Le « prophète » qui vaporise de l’insecticide sur ses fidèles

Nouveau scandale en Afrique du Sud autour d’un leader religieux qui se présente comme un prophète. L’homme d’une vingtaine d’années est pasteur d’une église dans la province rurale du Limpopo. Il vaporise un aérosol destiné à tuer des insectes sur le visage, le cou et les pieds de ses fidèles pour les soigner.

Après les prophètes qui font manger des serpents à leurs fidèles, qui leur font boire de l’essence, ou qui leur roulent dessus avec une voiture, ce pasteur vaporise de l’insecticide sur sa congrégation pour guérir. Dans une interview à la radio publique, Lethebo Rabalago, affirme que c’est Dieu lui-même qui lui en a donné l’ordre : « Je les vaporise, je ne prétends pas être un guérisseur. Je les vaporise juste avec ce produit, comme Dieu me l’a demandé. C’est lui qui me donne les instructions et voilà le résultat. C’est l’œuvre de Dieu. Je n’ai pas la réponse. Il faut prier et Dieu vous répondra ». Le pasteur n’a que 24 ans et apparemment aucune formation religieuse. La commission pour la protection des droits culturels et religieux a indiqué qu’elle allait ouvrir une enquête. Selon elle, depuis plusieurs années, il y a une recrudescence de ce genre d’incident et de la commercialisation de la religion. Quant à la société qui fabrique l’insecticide, elle a aussitôt demandé au pasteur de cesser d’utiliser ses produits. Ajoutant que cela présentait des risques pour la santé.

rfi

PLUS D'ARTICLES