Accueil > Sport >

Anjorin et compagnie amusent la galerie

Comme attendu, le congrès extraordinaire annoncé pour analyser le protocole d’accord signé par les protagonistes de la crise à la Présidence de la République, était bel et bien un cirque. Une comédie outrée qui avait pour metteur en scène, Anjorin Moucharafou.

L’homme le plus contesté du football béninois était en face de quelques amis délégués. C’était la première fois qu’il mettait les pieds au siège de la Fbf après le rocambolesque hold-up du 10 juin 2016. Anjorin et compagnie ont donc vainement démontré qu’ils existaient encore. Confrontés au refus du gouvernement et du ministre des Sports Oswald Homéky de prendre part à la comédie, ils n’avaient pas la possibilité de faire à leur guise. Ils ne pouvaient qu’applaudir les propositions de sortie de crise faites par le chef de l’Etat, Patrice Talon. Anjorin sait plus que quiconque qu’il ne pouvait faire autrement. Talon n’est pas Yayi pour se laisser manipuler par un individu fut-il homme de main du président de la Caf, Issa Hayatou ! Le congrès extraordinaire de ce samedi était donc inutile. D’autant que la signature d’un protocole est un accord politique qui est au-dessus des instances classiques.

EAB

PLUS D'ARTICLES