Accueil > Sport >

Appui du gouvernement au sport :Une subvention record pour 29 Fédérations

Plus de 500 millions de francs Cfa ont été distribués ce mercredi 12 juillet 2017 à 29 Fédérations sportives du Bénin à titre de subvention pour le compte de l’année 2017. C’est un montant record dans l’histoire du sport béninois, qui devrait permettre un regain d’activités dans les prochains mois au niveau des Fédérations.

Si Oswald Homéky n’a pas pu tenir le délai du premier trimestre de l’année pour l’octroi des subventions aux Fédérations en raison de certains impondérables, la cagnotte totale distribuée a redonné le sourire aux responsables des Fédérations. Les 29 retenues se sont partagé la somme record de 502 millions de francs Cfa, selon l’importance de leur discipline et leurs performances au cours des années précédentes. Dans l’ensemble, toutes les Fédérations ont vu leur subvention considérablement grimper par rapport à 2016, et pour la plupart ont eu un montant jamais atteint dans leur histoire. Les Fédérations de handball, de basket-ball, d’athlétisme et de tennis ont reçu chacune un chèque de 40 millions de francs Cfa. Celles de tchoukball et de tonsimin ball ont eu droit à l’accompagnement du ministère des Sports avec une subvention de deux millions chacune. Mieux, le ministère a poursuivi avec la logique de facilitation pour le décaissement des fonds. « Comme on l’a fait l’année dernière, vous pouvez passer dès la fin de cette cérémonie au ministère des Sports pour entrer en possession des fonds », a rassuré Oswald Homéky. Les subventions sont certes revues à la hausse mais le ministère des Sports attend des Fédérations, une utilisation judicieuse prioritairement pour l’organisation des championnats nationaux et pour la participation aux compétitions régionales selon la feuille de route arrêtée par les deux parties. « Un suivi régulier sera effectué désormais par le ministère. Vous devez rendre compte des activités que vous menez pour justifier les subventions que l’Etat vous octroie », a prévenu Oswald Homéky, avant de poursuivre que les Fédérations qui ne rendront pas compte ne seront plus éligibles les années à venir pour les subventions de l’Etat. Un son de cloche repris par le président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnosb), Julien Minavoa, qui a appelé les responsables des Fédérations à faire un retour d’ascenseur à l’effort du ministre Homéky, en faisant une gestion orthodoxe des ressources. La pression a donc changé de camp et est désormais sur les épaules des Fédérations dont les activités seront scrutées les semaines à venir.

Abib Ishola Arouna

Coup double pour Homéky !

Avec la remise des subventions conséquentes aux Fédérations, le ministre des Sports vient de réussir un deuxième pari en une semaine. Quelques jours seulement après le lancement du championnat national de football pour lequel il a énormément œuvré, Oswald Homéky vient de tenir son deuxième engagement majeur pour 2017. Désormais, il sera difficile de douter de sa parole et le nouveau souffle qu’il entend imprimer au ministère des Sports est dans sa phase active.

A.I.A

PLUS D'ARTICLES