Accueil > Lu sur les réseaux sociaux >

Association "Gouvernement des jeunes":Le président et ses ministres prennent fonction

L’association "Gouvernement des jeunes" a officiellement pris service hier dimanche 11 novembre 2016 en présence du Garde des sceaux Joseph Djogbénou. C’était à travers une cérémonie,consacrée à la prestation de serment du président et à la présentation des membres du "Gouvernement des jeunes", qui s’est déroulée au siège de la Ccib.

Officiellement enregistrée depuis le 3 novembre 2016, l’association "Gouvernement des jeunes" a révélé ses membres et lancé ses activités. Elle s’est donnée pour vision de constituer un vivier de jeunes leaders qualifiés pour les affaires de l’Etat. Ainsi, sous l’égide de son président, Constantin Amoussou, assisté de son conseiller spécial, Brice Tchanhoun, le "Gouvernement des jeunes" est fait de 18 ministres et d’un secrétaire général du gouvernement. Il tiendra sa séance ordinaire du Conseil des ministres tous les samedis. Pour apporter le soutien technique nécessaire à la conduite des affaires, ce gouvernement se fera accompagner d’un groupe d’experts principaux et associés. C’est en face du Garde des sceaux Joseph Djogbénou, que le représentant de l’association "Gouvernement mondial des jeunes" basée à Genève, Nestor Dehouindji, a reçu le serment du président de l’association "Gouvernement des jeunes" du Bénin. Le président Constantin Amoussou s’est solennellement engagé à respecter et défendre les textes que l’association s’est donnés, à remplir ses fonctions en garantissant le respect des droits de l’homme et l’unité nationale. Entre autres, l’association se donne pour objectifs de porter les préoccupations des jeunes à la connaissance des pouvoirs publics, de contribuer par la réflexion et l’action à l’amélioration des conditions d’être et de vie des jeunes, de mobiliser des ressources pour la constructions d’infrastructures au profit des jeunes…Dans son discours d’investiture, le président a fait connaitre les ambitions de son gouvernement d’œuvrer pour le développement du Bénin et pour l’avènement d’une Afrique solidaire, une Afrique autonome qui se construit de l’intérieur. C’est aussi l’occasion, pour lui, de préciser que l’association n’est i un mouvement ni un parti politique ni un Etat dans l’Etat, mais qu’elle s’inscrit dans la démarche d’une remise en cause des jeunes par les jeunes. « L’heure de l’affirmation des jeunes a sonné », a-t-il laissé entendre. Le ministre de la justice et de la législation, Joseph Djogbénou, s’est réjoui de cette prise de conscience des jeunes et a invité le "Gouvernement des jeunes", ainsi constitué, à s’armer de courage pour endurer toute sorte de critiques et à prendre de la hauteur par rapport aux événements.

APA

PLUS D'ARTICLES