Accueil > Art et culture >

Association des musiciens Zomatchi du Bénin:L’Amuz vulgarise le Pag à travers la musique

L’Association des musiciens Zomatchi du Bénin (Amuz) a fait sa sortie officielle, lundi 17 avril 2017, à la placeGoho d’Abomey. C’était en présence du parrain de l’évènement, Armand Gansè, du président d’honneur, Gildas Agonkan, et de Léon Zoha.

La musique béninoise s’est enrichie ces dernières années d’une panoplie d’artistes qui évoluent en vase clos notamment dans le département du Zou. Ce qui ne permet pas l’épanouissement de l’artiste. Pour combler ce grand vide, l’Association des musiciens Zomatchi du Bénin (Amuz) a été mis sur pied. Faisant l’historique de ce regroupement, Ambroise Akoha, le président de l’Amuz a expliqué que l’idée a germé à partir d’un simple contact fraternel entre artistes du Bénin en général et ceux du Zou en particulier. Sa toute première vision, a précisé le président de l’Amuz, est de promouvoir l’amitié et la solidarité entre les membres d’une même famille professionnelle. Au regard des nombreux défis à relever, l’association a changé de statut avec d’autres objectifs. Après donc une dizaine d’années de préparation, l’Amuz est née avec les dents. Elle a la lourde mission de promouvoir et de défendre les intérêts des artistes et de contribuer à leur épanouissement. Elle entend également œuvrer pour promouvoir à la base, le développement socioculturel du patrimoine endogène sous toutes ses formes, œuvrer pour l’éducation des jeunes, la promotion et le maintien des filles à l’école, vulgariser le Pag à travers des concerts dans toutes les communes du Zou, développer une solidarité communautaire pour la protection de l’environnement. A en croire Ambroise Akoha, nul ne sera de trop dans l’atteinte de ces objectifs. Ainsi, il a sollicité l’appui des politiques, des bonnes volontés afin que les résultats escomptés soient atteints. Saluant l’initiative de se mettre ensemble, Armand Gansè, le parrain, s’est montré disponible à accompagner les actions de l’Amuz tout en briffant les artistes sur le contenu du Programme d’actions du gouvernement (Pag). Composé de onze membres, l’Amuz a pour Secrétaire général Hermann Akouèïkou, trésorier général, Jean Simon Tomètin. Le bureau exécutif va bientôt descendre dans les Communes pour sensibiliser la population sur le Pag par le biais de la musique.
Z T

PLUS D'ARTICLES