Accueil > Divers >

Barbara Gandolfi reconnue coupable d’escroquerie à l’encontre de Jean-Paul Belmondo

Le tribunal correctionnel de Bruges a condamné jeudi Barbara Gandolfi à 9 mois de prison avec sursis et à une amende de 5.500 euros pour avoir escroqué l’acteur français Jean-Paul Belmondo. L’ancienne playmate, âgée aujourd’hui de 41 ans, aurait ainsi soulagé son ex-compagnon d’une somme de 200.000 euros. Son associé Frédéric Vanderwilt écope, lui, de 18 mois de prison ferme ainsi que d’une amende de 5.500 euros.

L’intéressée a continué pendant cette période à exploiter en compagnie de son ex-compagnon et associé Frédéric Vanderwilt plusieurs nightclubs. Jean-Paul Belmondo avait prêté dans ce cadre une somme de 200.000 euros à sa compagne.

La défense de la prévenue avait avancé plusieurs arguments de procédure. L’enquête aurait ainsi été basée sur des écoutes téléphoniques dans le cadre d’un dossier de stupéfiants dans lequel il était question d’une perquisition irrégulière et d’un enregistrement téléphonique insuffisamment motivé. Des arguments balayés par le tribunal. L’avocat avait plaidé aussi l’acquittement sur le fond. L’acteur ne s’était par ailleurs pas constitué partie civile dans ce dossier.

http://www.lameuse.be/1784708/article/2017-02-09/barbara-gandolfi-reconnue-coupable-d-escroquerie-a-l-encontre-de-jean-paul-belmo

PLUS D'ARTICLES