Accueil > Divers >

Burkina Faso : Un bandit de 19 ans condamné à 45 ans de prison ferme

Trois individus ont été condamnés à des peines de 15 ans à 45 ans, par le tribunal de grande instance de Djibo, pour des d’actes de grand banditisme perpétré dans le sahel.

Après le procès qui s’est tenu à Djibo, Arouna Dicko, le plus jeune de la bande âgé de 19 ans, a écopé de la plus lourde peine : 45 ans de prison ferme, dont 35 ans de sureté, assortie d’une amende de 5 millions de F CFA.

Alou Boli, le plus âgé (23 ans) du gang, dont le nombre exact n’a pu être déterminé, a été condamné à 20 ans de prison ferme, dont 15 ans de sûreté. Il est en plus soumis au paiement d’une amende de 1,5 million de nos francs CFA.
Sita Boli, un autre jeune de 19 ans, coupable des faits de complicité d’acte de grand banditisme, a lui écopé de 15 ans, dont 10 ans de sûreté. Il doit également payer 1 million de francs CFA d’amende.

Trois autres membres du gang, ont été condamnés au paiement des frais de réparation à deux de leurs victimes, soit 575 000 F CFA pour l’une et 810 000 F CFA pour l’autre.
Selon le parquet, tous ces bandits perpétraient ou étaient complices des attaques à mains armées, braquage sur les axes routiers et sur les sites aurifères de la région du sahel, particulièrement à Nassoumbou dans la province du Soum.
Après leurs différents forfaits, ils se réfugiaient au Mali. Ils ont été appréhendés après un large ratissage effectué par les forces de l’ordre et de sécurité.
Boa, Ouagadougou

Koaci.com

4 janvier 2017

PLUS D'ARTICLES