Accueil > Articles de nos confrères >

Candide Azannaï sur zone franche de Canal 3 hier :« Patrice Talon est le candidat de l’intérêt général »

Invité hier sur l’émission Zone Franche de canal 3 l’honorable Candide Azannaï est revenu sur les grandes manœuvres politiques des dernières élections législatives qui ont permis à l’opposition politique au président Boni Yayi de porter Me Adrien Houngbédji au perchoir au détriment de Komi Koutché. Pour Candide Azannaï, de par son implication personnelle et son soutien financier de taille à l’opposition, Patrice Talon a prouvé qu’il est aujourd’hui le candidat qui milite pour le triomphe de l’intérêt général des Béninois.

Pour candide Azannaï, en décidant de s’impliquer dans les grandes manœuvres des dernières élections législatives de 2015 l’objectif visé par Patrice Talon était de libérer le pouvoir législatif des mains de Boni Yayi. A l’en croire, avec la dure bataille qui a conduit à l’élection de Me Adrien Houngbédji il s’est rendu compte que Patrice Talon était un génieen matière de réflexion stratégique et d’organisation. Pour Azannaî ce qui s’est passé le 19 mai 2015 lors de l’élection des membres du bureau de l’assemblée nationalerenseigne sur le génie de l’homme. Un génie qui selon ses propos explique son soutien au magnat béninois du coton. « Mon soutien à Patrice Talon est une continuité. Ce n’est pas la richesse qui fait un homme, c’est son génie. J’ai vu ce génie en Patrice Talon . Mon objectif, c’est de déraciner le système Yayi. Si on ne retrouve pas les mécanismes du 19 mai, on ne gagnera pas le système Yayi. »a-t-il martelé.

En effet a expliqué Candide Azannaï pour arriver à faire gagner le perchoir à l’oppositionet contrecarrer les Fcbe sur le terrain, Patrice Talon a pensé, favorisé et financé la mise en place des alliances pour que le pouvoir de Yayi n’ait pas les députés nécessaires pour réviser la constitution. Au nombre de ces alliances,le président de Restaurer l’Espoir a cité l’Alliance Soleil et And. De même a révélé Candide Azannaï, c’est Talon qui a favorisé son rapprochement et celui de Me Djogbénou de l’Union fait la Nation. Ce qui a permis leur positionnement sur la liste de cette alliance politique et leur élection en tant que député de la 7ème législature de l’Assemblée nationale. Autant de choses qui selon lui ont joué lors de l’élection de Me Adrien Houngbédji au perchoir.

Lionel Zinsou comptable de la gestion de Yayi

Abordant la question de la candidature de Lionel Zinsou, Candide Azannaï a affirmé que ce dernierqui est un conseiller de Yayi depuis 2006 avant d’être Premier ministre est aujourd’hui comptable des actifs et des passifs de Boni Yayi. En effet, selon Azannaï, Lionel Zinsouest membre d’un gouvernement dont le chef refuse de respecter des décisions de justices nationales et supranationales. Une situation impossible à orchestrer en France pour Lionel Zinsoumême et d’ailleurs pour le président français François Hollande en personne a ajouté Azannaï. Selon le président de Restaurer l’Espoir, quatre raisons fondamentales expliquent le choix porté par Boni Yayi sur Lionel Zinsou pour être le candidat des Fcbe en 2016.
Primo, c’est une candidature contre Talon. Secundo c’est une candidature pour assurer à Yayi sa protection personnelle, son immunité et contre les intérêts du Bénin. Tertio, c’est une candidature pour négocier des postes internationaux. Et quarto, c’est une candidature pour couvrir les arrières de Boni Yayi.

Thierry Sallon

Par Le Quotidien L’Informateur du 28-12-2015

PLUS D'ARTICLES