Accueil > International >

Emplois présumés fictifs:Penelope Fillon mise en examen

L’épouse de François Fillon a été mise en examen mardi pour complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et recel d’escroquerie aggravée, dans l’affaire de ses emplois présumés fictifs.

Triple mise en examen pour Penelope Fillon. Après avoir été entendue plusieurs heures par les juges chargés de l’enquête sur ses emplois présumés fictifs, la femme du candidat Les Républicains à la présidentielle a été mise en examen mardi 28 mars pour trois chefs dans cette affaire : complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux, et recel d’escroquerie aggravée. François Fillon avait été lui-même mis en examen il y a deux semaines dans ce dossier qui empoisonne sa campagne électorale depuis les premières révélations parues dans le Canard Enchaîné à la fin du mois de janvier. Le "Penelopegate" a depuis lors projeté cette femme de l’ombre, âgée de 61 ans, en pleine lumière. Les magistrats cherchent à déterminer si elle a bien travaillé comme attachée parlementaire, au service de son mari et de son suppléant Marc Joulaud, et comme collaboratrice à La Revue des deux mondes en contrepartie de ses rémunérations, d’un montant total de près d’un million d’euros brut.

france24 avec
Afp et Reuters

PLUS D'ARTICLES