Accueil > Art et culture >

Formation dans les métiers d’arts:L’Eitb accueille la 5ème promotion

Rentrée de classe à l’Ecole internationale de théâtre du Bénin (Eitb) ! 5 étudiants, dont 4 Béninois et 1 Nigérien, viennent de rejoindre l’Ecole internationale de théâtre du Bénin. Cette promotion, la 5ème qu’accueille l’école, a été baptisée "Professeur Bienvenu Koudjo". Tous entendent se faire former et faire preuve de professionnalisme dans les métiers d’arts.

La cérémonie de rentrée officielle s’est déroulée, samedi 25 février 2017, sur le site de l’école à Togbin, dans la commune d’Abomey-Calavi. Deux deux phases l’ont marquée. Primo, une communication autour du thème : "Education artistique au Bénin", a été présentée par le professeur Bienvenu Koudjo. Celui-là même qui, contre toute attente, a été choisi par les étudiants pour être le parrain de la promotion pendant les trois années qu’ils passeront à l’Eitb. « Je suis confus et honoré de cette charge que vous venez de me confier », a-t-il déclaré avant de remercier le promoteur de l’Eitb, Alougbine Dine. Selon lui, la mise en place de l’Eitb témoigne de l’audace et de l’engagement de son promoteur. C’est pourquoi il n’a pas rejeté la responsabilité qui, désormais, est la sienne. « Je ferai l’effort d’être avec vous. Car, on ne peut pas abandonner ses enfants », a-t-il assuré. Le porte-parole des étudiants de la 5ème promotion, Yannick Amoussou, a expliqué que le choix du professeur Bienvenu Koudjo se justifie par la qualité de ses œuvres dans le domaine de l’art et la place qu’il occupe dans le Conseil scientifique de l’école internationale de théâtre du Bénin. « Ce dont j’ai besoin en venant à l’Eitb, c’est d’avoir les rudiments nécessaires pour peaufiner ce que je connaissais par rapport à l’art. Je veux sortir de l’Eitb en étant un vrai régisseur professionnel », a fait savoir le porte-parole des nouveaux élèves. L’autre phase de la cérémonie officielle de rentrée à l’Eitb est celle de la restitution de la résidence de création théâtrale tenue du 06 au 26 février 2017 à l’Eitb. Résidence de création qui a accouché de la représentation de la pièce "La Farce" de Maître Pathelin.

APA

PLUS D'ARTICLES