Accueil > Politique >

Franck Kpassassi sur l’émission « Cartes sur table » :« Le Pag est conçu pour répondre aux aspirations de la jeunesse »

Sur l’émission « Cartes sur table » de Océan Fm, hier dimanche 08 janvier 2017, Franck Kpassassi, porte-parole de la jeunesse de l’Alliance Abt, ingénieur en génie mécanique, consultant en efficacité énergétique et politique énergétique, a opiné sur la place de la jeunesse dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag) et d’autres sujets dont la politique énergétique du régime actuel.

« L’objectif de révéler le Bénin à travers le Pag est la plus grosse ambition du gouvernement de Patrice Talon. Avec ces piliers, axes stratégiques et projets phares, nous sommes dans une ère de développement, de création de richesses », a déclaré le porte-parole de la jeunesse de l’alliance Abt, Franck Kpassassi. Selon lui, le Pag a à cœur l’avenir, et qui parle d’avenir parle de la jeunesse. Ainsi donc, en ce qui concerne la place de la jeunesse dans le Programme d’actions du gouvernement (Pag), il a fait savoir que le Pag est conçu pour répondre aux aspirations de la couche juvénile. Dans ce programme l’emploi, loin d’être une question de gouvernance, est devenue un véritable défi pour le gouvernement. A l’en croire, la promotion de l’emploi et celle du développement économique sont traitées ensemble, parce qu’elles sont toutes transversales pour le développement. Ceci dit, dans le Pag, le gouvernement considère que les politiques économiques, macroéconomiques et sectorielles sont des instruments importants qui ont un impact réel sur la dynamique économique et influencent donc la création d’emplois par le secteur privé. « On note déjà une bonne gouvernance, et cette bonne gouvernance peut garantir des conditions favorables pour favoriser la création d’entreprises », a-t-il précisé. L’autre aspect sur lequel il s’est appesanti, c’est le financement du Pag à hauteur de 61% par les entreprises privées. Selon lui, cela témoigne une réelle volonté de création d’emplois par le gouvernement du Nouveau départ. Dans ce sens, l’Exécutif est en train de définir un cadre pour permettre aux secteurs privés de pouvoir créer des emplois. « Lorsque l’on prend les nouvelles politiques éducatives accordant aujourd’hui, une priorité aux enseignements techniques et professionnels, le gouvernement a orienté sa politique vers ça parce qu’il faut former des jeunes pour répondre à l’offre d’emploi qui va être créée pour le développement de pôles agricoles. La politique énergétique du régime actuel a été également au cœur des échanges. Là-dessus, l’invité de Hospice Houénou de Dravo a fait remarquer qu’il y a une nette amélioration dans ce sens, contrairement aux années antérieures. « A la date d’aujourd’hui, nous constatons déjà des résultats. Il y a de moins en moins de délestage », a-t-il affirmé. Sur la base de ce qui est fait jusque-là par l’équipe actuelle, il a estimé que l’on peut réellement espérer beaucoup. Il a pour finir, a exhorté la jeunesse béninoise à l’Union autour du président Patrice Talon. « Il faut que nous jeunes soutenions le pouvoir en place. Nous devons nous associer pour encourager le gouvernement, parce qu’il y a un réel travail qui est en train d’être fait dans ce sens », a-t-il ajouté.

Léonce Adjévi

PLUS D'ARTICLES