Accueil > Destination Santé >

Gestion du stress chez les candidats à l’approche des examens:Les conseils du psychologue Hermann Dègla

A quelques jours des examens de fin d’année, les candidats, pour la plupart, sont stressés. Compagnon inévitable pour ces derniers, le stress est souvent engendré par la densité des cours, la fatigue découlant du poids de l’année scolaire. Comment peut-on s’en débarrasser avant les examens pour éviter qu’il entraîne la confusion dans les cœurs et les esprits des candidats. Hermann Dègla, psychologue et expert en neuroscience appliquée a abordé la question. Lire ci-dessous, un extrait de sa déclaration.

« Le stress, c’est normal. C’est un élément déclencheur. Si aujourd’hui, vous devez livrer un combat, il faut que vous soyez stressé. Et c’est ce déclenchement de stress qui libère l’adrénaline, qui vous donne l’énergie pour passer à l’action, pour aller au front ou de fuir devant le danger. Le sommeil est majeur aujourd’hui. Rassurer les enfants, quelque soit leur niveau et le résultat qu’ils auraient amené au cours de l’année, se trouve être essentiel aussi. Et les enfants, avant d’aller au lit, doivent se libérer de tout ce qui est téléphone deux heures avant le sommeil. Ordinateur et Ipad, qu’ils s’en libèrent pour éviter de passer un mauvais sommeil. Je profite pour dire qu’au niveau alimentaire, les parents doivent éviter de donner du sucre ces temps-ci aux enfants parce que c’est un massacre pour le cerveau. Les glutens, c’est-à-dire tout ce qui est glucide soit éviter. Il en est de même pour le lait, au moins à 50%. Donc, il faudrait qu’on fasse attention à ce qu’on mange pour que les hormones aussi puissent générer ce qu’il faut pour nous permettre d’être dans de bonnes conditions, dans un état émotionnel permettant d’assimiler et de restituer. Nous, en tant qu’experts de l’apprentissage, quand nous prenons quelqu’un qui est juste heureux et quelqu’un qui est heureux et amoureux, si cette personne sait faire le lien et quelqu’un qui, tout le temps, est stressé, quelqu’un qui est juste heureux, mémorise le message que vous lui donner à 100%. Quelqu’un qui est juste amoureux, si la personne sait faire les liens entre l’amour qu’il vit, il enregistre le message à 200%. Mais quelqu’un qui est stressé tout le temps, il enregistre le message à 22%. Vous voyez, le stress est un mécanisme naturel que Dieu a mis en nous et que le cerveau a eu à développer pour nous permettre de passer à l’action, parce qu’en réalité, quand vous êtes stressé, c’est l’hormone qui vous dit de passer à l’action ».

Propos recueillis par Léonce Adjévi

PLUS D'ARTICLES