Accueil > Societe >

Insuffisance de personnel spécialisé en transfusion sanguine:Un centre de formation bientôt opérationnel

Le ministre de la Santé, Alassane Séidou, a annoncé mardi 16 mai 2017, la création d’un Centre de formation en transfusion sanguine. La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence dudit Ministère.

En application du décret n°14-787 du 31 décembre 2014 pour renforcer durablement les capacités des paramédicaux en transfusion sanguine et assurer le remplacement des partants à la retraite, le gouvernement du Nouveau départ a décidé de créer un Centre de formation. Ce projet est né pour pallier l’insuffisance de personnel qualifié et spécialisé en transfusion sanguine. Prévue pour durer huit (8) mois, cette formation permettra au personnel de la santé d’améliorer ses prestations en transfusion sanguine à travers l’utilisation de plus en plus rationnelle des produits sanguins, l’amélioration de la qualité des soins et le fonctionnement efficace des comités d’hémovigilance. Pour le Ministre de la Santé, Allassane Séidou, les actes transfusionnels qui sont a priori des actes médicaux, sont habituellement délégués aux paramédicaux étant donné les nombreuses autres responsabilités qui incombent aux médecins. « Ce projet de formation vient à point nommé pour rehausser le niveau de nos agents afin de sauver les vies de nos chères populations », a-t-il déclaré. Au total, trois (3) agents seront sélectionnés par département dont un par catégorie (infirmier, sage-femme et bio technologiste). Il est à souligner que cette première promotion sera composée uniquement d’agents en exercice. « C’est l’occasion de remercier l’Agence française de développement (Afd) pour avoir pris les frais pédagogiques des stagiaires de la première promotion en charge », a ajouté le ministre de la Santé.

Donald Kevin Gayet
(Stag)

PLUS D'ARTICLES