Accueil > Art et culture >

Journée porte ouverte au ministère des Affaires étrangères:Les œuvres de l’artiste Bamouss révélées au public

Le Bénin regorge assez de talents en matière d’art. Et c’est pour les mettre devant les projecteurs que le ministère des Affaires étrangères a dédié, samedi 11 mars 2017, une journée porte ouverte à leur intention. Une occasion qui a permis à Bamouss de présenter le fruit de ses travaux au public.

Artiste peintre, sculpteur, designer et décorateur Basile Moussougan, alias Bamouss, est l’un des artistes dont les œuvres ont été présentées aux amoureux de l’art qui ont fait le déplacement du ministère des Affaires étrangères samedi dernier. C’est un talent pur dont le travail s’inspire beaucoup des représentations plastiques. Ses totems aux têtes de noix de coco, corps longiligne en teck, sertis de bagues, de cauris recèlent du mystère. Ses œuvres composites qui abat les cloisons entre les arts et intègre dans un même mouvement créatif peinture, sculpture et objets de récupération, ont émerveillé plus d’un. Du directeur des relations culturelles, de la coopération décentralisée et humanitaire du Maec en passant au Directeur Afrique et Moyen-Orient, en passant par des membres du corps diplomatique accrédité au Bénin, l’unanimité a été faite sur l’originalité des œuvres qui laissent admiratif par le message qu’elles véhiculent. « J’utilise le bois, le fer et tout ce qui vient de la terre pour passer mon message. L’une de mes œuvres est intitulée la transmission du savoir. Il faut que chacun d’entre nous transmette son savoir. Si vous êtes en train de faire un travail et que vous mourrez sans avoir transmis votre savoir, qui va terminer ce que vous avez entamé ? Il faut donner en toute chose : dans le savoir, le matériel », confie Bamouss qui ne trouve aucune objection qu’on imite ses œuvres. « Si quelqu’un peut me copier jusqu’à faire mieux que moi, je lui tire chapeau, parce je ne vais pas mourir avec mon savoir. Il faut que je le transmette. Quand nous exposons nos œuvres, c’est pour partager », précise-t-il. Par ailleurs, il a invité le Maec à continuer dans cette dynamique de révéler les artistes béninois au monde. « C’est pour la première fois que le Bénin prend une initiative pareille pour sortir l’artiste des quatre murs pour le montrer au public de son propre pays. Je demande au Maec de faire beaucoup plus que ça », conclut-il. A cette journée, plusieurs personnalités étaient présentes, notamment les ambassadeurs des Usa, de la France, Bénin, des Usa, de l’Algérie, de la Libye…

Joël Samson Bossou

PLUS D'ARTICLES