Accueil > Trucs astuces et études >

L’art et la perfection de la procrastination

Quel super projet d’avoir son logement pour enfin se marier et avoir des gosses.
Cependant, c’est le chômage et la maison de chez maman et papa, le grand luxe !

Qu’est-ce qui vous empêche de trouver VOTRE bonne voie ?

Comme vous le voyez je suis en train d’évoquer la procrastination : la configuration par « défaut » à la perfection.
Ce qui justifie sa perfection est le fait qu’on ne peut que la réussir ; voilà pourquoi l’échec n’existe pas : notre zone de confort n’est pas affecté, on vit dans la facilité, « il en faut peu pour être heureux » (merci Baloo), on ne peut que se faire plaisir et profiter des gratifications immédiates.
Ce sont les compétences requises pour passer une formation chez les partisans du moindre effort.
Il parait qu’être fainéant de nos jours est devenu de plus en plus une qualité : si vous le mettez sur votre CV c’est le jackpot. Accompagnez-le avec une lettre de démotivation, alors VOTRE bonne voie est assurée !
Vous êtes-vous posé la question où se passe un entretien d’embauche dans ce domaine ?

Ce qui est sûre c’est que ce ne sera pas dans un fastfood : trop de pression,

ni dans un supermarché : trop mal payé pour beaucoup d’heures,

ni dans une boutique : rester debout toute la journée c’est fatigant,

ni dans l’hôtellerie : travailler de nuit va affecter le sommeil,

ni dans les banques : travailler le samedi c’est dure,

ni dans la charcuterie : ça fait mal au bras,

ni dans les forces de l’ordre : rien qu’au titre je suis déjà épuisé !

ni dans les bureaux : les commérages demandent des efforts cérébraux inhumains,

ni dans la médecine : il faut faire de trop longues études,

ni dans la chanson : dans une audition tu peux être sûr de te louper à 99%,

ni dans le cinéma : utiliser ses émotions demande des efforts cardiaques,

ni dans le tourisme : le « french kiss » demande des efforts linguistiques surtout avec un arrière-goût de légume,

ni comme pompier : c’est contraire à la loi ; il paraît selon l’article 777-77 du code de la paresse, il est exigé à tout type d’individu de nature flémard d’appliquer le dicton : « y’a pas le feu »,

ni coach sportif : ça pourrait être une bonne idée poser sur un canapé devant le « livre de la jungle »,

ni taxi ni uber : j’ai un abonnement au centre de désorientation,

ni dans un centre d’accueil : dire bonjour tous les 2min demande un effort buccale de haute compétition,

ni dans le babysitting : même si c’est à la maison ma passivité risque d’en être affectée,

ni cuisinier : selon la jurisprudence, l’individu de nature paresseux est autorisé à titre exceptionnel de faire le légume,

ni dans l’administration : le laisser passer A38 dans « les 12 travaux d’Astérix » m’a donné une qualification anti-paperasse,

ni œnologue : aller jusqu’au toilette est surhumain alors testeur de vin serait pour ma vessie un acte criminel,

ni chauffeur de bus : RATP : Route Anti Titre Procrastinatoire,

Maintenant je vais laisser votre imagination créer la suite car je commence à avoir les doigts fatigués.
Ce qui est sûr, tout le monde à la force de chercher la facilité :

Un CDD (Contrat à Durée Déterminée) ?

Non, c’est « antiprocrastinationnelle » ; surtout quand on a un projet sur le long terme en matière de précarité.

Si on me propose un CDD : Contrat à Dormir Drastiquement je serai au rendez-vous et sûr qu’à 99% de réussir les tests.
Un travail à temps partiel reste un piège, alors pourquoi ? En comptant le temps du trajet ça revient au même que les 35h par semaine ; alors à temps plein c’est porter atteinte à la tranquillité passive.

De plus, sur le plan journalier partir travailler pendant 5h plus 2h de trajet aller/retour reste contre-productif dans la vie inactive ; surtout ceux qui ont des projets précaires. Eh oui, être un légume demande des efforts ; voilà pourquoi y’en a qui sont épuisés en journée.

L’avantage dans ce domaine c’est que le licenciement n’existe pas, tu n’as pas de chef, ni de hiérarchie, aucune loi de l’offre et la demande, pas d’analyse statistique ni de pénurie et il y’a de la place pour tout le monde.

Il y’a une chose de sûr, je serai prêt à me lever avant mon réveil en étant déterminé, motivé, excité et en pleine forme pour exercer ce métier : il s’agit de faire une activité que j’aime sur le long terme.

CE METIER C’EST VRP***

***Voie Réservée à la Procrastination.

http://repertoire-articles-gratuits.com/lart-la-perfection-de-la-procrastination/1079/

PLUS D'ARTICLES