Accueil > Societe >

Lutte contre la criminalité faunique:12 mois de prison ferme pour 4 trafiquants d’ivoire à Parakou (15,5 millions de FCfa de dommages et intérêts à payer)

Les 6 trafiquants d’ivoire arrêtés le mardi 28 mars 2017 au quartier Banikani à Parakou sont fixés sur leur sort. Le Tribunal de première instance de la ville a rendu le verdict hier, mardi 18 avril 2017. 4 des hors-la-loi sont déclarés coupables. Ils sont condamnés à 12 mois d’emprisonnement ferme, 300 000 francs Cfa d’amende chacun et 15.500.000 francs Cfa de dommages et intérêts à payer solidairement.

Les 2 autres criminels ont été libérés pour défaut de charges. Pour rappel, les quatre trafiquants ont été arrêtés par l’équipe conjointe des forestiers, des éléments de la brigade anti criminelle et ceux du commissariat en pleine transaction de 14 kg d’ivoire dans la Cité des Kobourou. Si des 6 trafiquants, 4 sont déclarés coupables et condamnés, cela prouve que le Tribunal de Parakou est résolument engagé dans la croisade contre la criminalité faunique. La décision atteste que cette juridiction est prête à accompagner le gouvernement dans sa volonté de protéger les ressources naturelles. Aussi, la « tolérance zéro » recommandée par les Nations-Unies lors de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement en juin 2016, à l’égard des crimes fauniques est une réalité au Bénin. Selon l’article 154 de la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune en République du Bénin, chacun de ces trafiquants mérite un emprisonnement de 6 mois à 5 ans et une amende de 300 000 à 800 000 FCfa. Le Tribunal de Parakou par sa décision d’hier a appliqué la loi. Il prévient ainsi les réseaux de criminels fauniques, qu’aucune clémence ne leur sera plus possible.

SA

PLUS D'ARTICLES