Accueil > Articles de nos confrères >

Lutte contre les hôpitaux illégalement installés:Une opération de déguerpissement en préparation

Hier sur l’émission zone franche de la télévision canal3, le ministre de la santé est revenu sur le bilan du régime Talon dans le domaine sanitaire après plus d’un an de gouvernance. Le ministre a aussi profité de cette occasion pour annoncer les mesures phares que projette le gouvernement pour améliorer de façon significative le plateau technique des 34 zones sanitaires que compte notre pays.

Après la lutte contre les médicaments, les faux médicaments, le gouvernement du Président patrice Talon projette encore une autre opération impopulaire dans le domaine sanitaire. La lutte contre les cliniques et cabinets illégalement installés sur le territoire béninois sera bientôt effective. Une première phase a été bouclée, celle du recensement de ces cliniques et centres médicaux qui opèrent dans l’illégalité sur l’ensemble des 34 zones sanitaires. Dans le souci de créer moins de mal aux responsables de ces cliniques, le ministre de la santé affirme « Les responsables des cabinets et cliniques qui sont concernés dans cette opération sont bien informés, qu’il va se passer quelque chose ». On peut donc noter que les ratés observés lors de l’opération PENJIA IX, sont entrain d’être corrigés afin que l’opération de fermeture des cliniques et autres centres médicaux illégalement installés, se passe avec moins de bruits et de mal.

Après avoir fait le bilan des besoins de première nécessité dans le domaine sanitaire, le gouvernement du Président Patrice Talon a dégagé trois volets prioritaires qui seront mis en œuvre d’ici début de l’année 2018 pour relever le niveau du plateau technique dans les hôpitaux. Le volet équipement des centres et hôpitaux, le volet formation des personnels. Au cours de ce volet 3000 agents seront recrutés dans les différentes zones sanitaires que compte notre pays et enfin le volet construction des infrastructures adéquates afin de renforcer la pyramide sanitaire.

Serge V. LANTEFO/LE GRAND MATIN

PLUS D'ARTICLES