Accueil > Sport >

Moins de 5 jours après la signature du protocole d’accord:A quoi joue Anjorin Moucharafou ?

Alors qu’il a accepté signer un protocole d’accord devant le chef de l’Etat, laissant croire à la fin de la crise qui secoue le football béninois, Anjorin Moucharafou vient de convoquer un congrès extraordinaire pour donner son avis sur le document.

Ce congrès est annoncé pour le 7 janvier 2017 à 9 heures au siège de la Fédération béninoise de football (Fbf) à Porto-Novo (voir ci-dessous, un extrait de la correspondance adressée aux délégués). Une question vient à l’esprit de tout observateur : Et si le protocole d’accord était rejeté ? Anjorin et compagnie savent-ils qu’ils s’adonnent à un jeu dangereux en soumettant un protocole d’accord signé à la présidence de la République à l’approbation d’un congrès ? Ils n’ont visiblement pas encore pris la mesure de la détermination du gouvernement à en finir avec les manœuvres grotesques. Le gouvernement de Talon doit s’interroger sur l’opportunité de leur congrès. D’autant que la signature d’un protocole est un accord politique qui est au-dessus des instances classiques. Plus de congrès qui tienne donc. Anjorin et compagnie s’amusent. S’ils décident de défier l’autorité du chef de l’Etat, ils subiront sa colère.

EAB

PLUS D'ARTICLES