Accueil > Politique >

Politique cotonnière:Les députés encouragent le gouvernement

La plénière de l’Assemblée nationale consacrée aux questions d’actualité sur le coton, a permis non seulement aux élus du peuple, de déplorer les difficultés d’évacuation de l’or blanc, produit cette année, mais aussi d’encourager le gouvernement pour sa performance.

Le gouvernement du Président Patrice Talon a relevé le défi d’une campagne florissante. C’est du moins ce qui a été révélé, hier, à travers les déclarations du gouvernement, représenté par le ministre de l’agriculture. C’est à la faveur de trois questions d’actualité relatives à l’évacuation du coton graine, à la diminution du coût du kilogramme et à la lenteur dans le paiement des cotonculteurs. Les trois questions posées par les députés Youssouf Bida, Eric Houndété et Abdoulaye Gounou ont permis à la Représentation nationale de prendre connaissance des problèmes évoqués par leurs collègues, et de faire leurs opinions sur les réalités du terrain. En dépit des difficultés que connait le secteur, difficultés inhérentes à toute entreprise humaine, la production de l’or blanc, au cours de la campagne 2016-2017, a bénéficié d’une bouffée d’oxygène qui fait renaître le secteur de ses cendres. Les explications données par le gouvernement à la Représentation nationale ont révélé un tonnage inespéré de 438 mille tonnes de l’or blanc produit au cours de cette campagne. Une performance saluée par tous et qui démontre les efforts fournis par tous les acteurs : les cotonculteurs, les égreneurs et les transporteurs, qui ont travaillé d’arrache-pied pour l’obtention de ces résultats encourageants. En effet, le gouvernement du Nouveau départ, dès son arrivée, a réorganisé le secteur et décidé de rompre avec les méthodes de clochardisation.

Martin Aïhonnou (Coll)

PLUS D'ARTICLES