Accueil > Art et culture >

Pour mieux se faire connaître:L’Anpt prend contact avec les acteurs du tourisme

L’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt) a organisé, mardi 20 décembre à Bénin royal hôtel, une séance d’information avec les acteurs du secteur tourisme. L’objectif était de faire connaître à tous, les attributions, les missions et les perspectives de l’agence et de recueillir les appréhensions et propositions des acteurs du secteur.

Hôteliers, responsables d’agences de voyage, promoteurs de sites touristiques, représentants de fédérations et d’associations d’acteurs opérant dans le secteur du tourisme et cadres du ministère du Tourisme et de la culture ont répondu à l’appel de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt). En présence du directeur du développement du tourisme, Léopold Sodansou, représentant le ministre en charge de la culture, le directeur général de l’Anpt, José Pliya, a présenté à l’assistance ses collaborateurs puis les attributions et domaines d’interventions de l’Agence. Il faut retenir que l’Anpt est née de la volonté du chef de l’Etat Patrice Talon de révolutionner le tourisme au Bénin et de rendre la destination Bénin attrayante. C’est pour ce faire qu’il a été décidé de la création d’une agence purement technique, placée sous la tutelle de la Présidence. L’Anpt est donc un établissement à caractère technique et scientifique, patrimonial et touristique de type spécifique. Elle se veut un guichet unique opérationnel au service des patrimoines et du tourisme. Les actions de l’agence, telles que déclinées par son Dg, José Pliya, se résument en 4 principaux axes que sont : la définition d’une identité pour la destination Bénin, la création et le développement de projets touristiques innovants avec notamment 7 projets phares, le soutien technique et financier aux partenaires identifiés ainsi que la communication et la promotion de la destination Bénin, aux plans national, sous-régional et international. Il est ensuite revenu au directeur du développement du tourisme Léopold Sodansou, de montrer le type de partenariat et de faire le pont entre l’Anpt et le ministère en charge du tourisme. Dans ce sens, il a fait remarquer qu’il n’existe aucun conflit d’attribution. « Le ministère en charge du tourisme reste l’instrument régalien, institutionnel du gouvernement qui est chargé de la conception et du suivi-évaluation de la politique globale du tourisme au Bénin. L’Anpt est une agence spécialisée qui travaille sur des axes bien définis et appuie le ministère dans le secteur du tourisme. Le Ministère travaille donc en parfaite symbiose avec l’agence », a-t-il précisé. Après un bref exposé sur le mode d’appui de l’agence à l’égard des acteurs du secteur privé, ceux-ci ont fait part de leurs préoccupations et exprimé leurs impressions. La plupart se déclarent satisfaits de la création de cette agence. Selon le président du Consortium tourisme par millions (Ctm), Dine Bouraïma, cette agence est la matérialisation de la volonté du gouvernement de Patrice Talon, de faire du tourisme un véritable levier de développement. « Le tourisme retrouve avec le président Patrice Talon, la place qu’il mérite. Nous, acteurs du secteur privé, devons accompagner ces pertinentes initiatives du gouvernement en intégrant le programme structurant de l’agence et en créant des projets connexes pour booster le développement du tourisme au Bénin », a-t-il indiqué.

7 projets pour révéler le Bénin

Au nombre des actions de l’Agence nationale de la promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt) figurent la création et le développement de projets touristiques innovants. A ce titre, l’agence entend mettre en œuvre 7 projets phares. Il s’agit de la transformation du parc W Pendjari en parc de référence de l’Afrique de l’Ouest. Ensuite, la réinvention de la cité lacustre de Ganvié, qui est aussi un projet social en ce qu’il vise à redonner dignité aux populations de cette localité qui vivent dans des conditions précaires.A Abomey, terre historique, il est prévu la création d’un pôle touristique des arts et de la culture avec l’érection d’un musée aux traits coutumiers mais doté, à l’interne, d’une technologie de pointe, l’aménagement d’une arène autour du musée et la construction d’hôtels… A Porto-Novo, l’agence s’emploiera à l’édification du premier musée international des arts, culture et civilisation vodoun. Il sera mis en place à Boukombé une expérience premium autour des “tata” avec la réhabilitation des Tata sombas. Les deux autres projets seront essentiellement réalisés à Ouidah. Il s’agit de la reconstitution de la cité historique de Ouidah avec la recréation à l’identique de la route de l’esclave, et de l’aménagement de stations balnéaires et éco-lodges à Avlékété, Djègbadji, Bouche du Roy… Toutes choses qui, réalisées, révolutionneront le tourisme au Bénin. Pour le Dg de l’Anpt, le Bénin dispose de plusieurs possibilités pour développer le secteur touristique et rendre attrayante la destination Bénin.

Anselme Pascal Aguéhoundé

PLUS D'ARTICLES