Accueil > Politique >

Pour non-respect des obligations par les privés:Le gouvernement reprend le contrôle de 4 hôtels

Le gouvernement de Patrice Talon est décidé à en découdre avec la mauvaise gestion au Bénin. Et pour preuve. Le Conseil des ministres d’hier mercredi, a prononcé la résolution des conventions de cession ou de gérance de quatre hôtels dont "Bénin Marina hôtel", "Hôtel Croix du Sud", "Motel d’Abomey" et "Hôtel Plm Aledjo".

A en croire les explications données par le Secrétaire général de la présidence, Pascal Irénée Koukpaki, les partenaires privés ont manqué à leurs obligations essentielles dans l’exploitation de ces hôtels. « Les conclusions des études réalisées par l’Etat relèvent notamment ; le non-respect des obligations substantielles du contrat de la part des partenaires », a-t-il déploré. En outre, le non-respect des exigences conformément aux cahiers de charges a amené le gouvernement à rompre les contrats avec les opérateurs privés. Par ailleurs, sur instruction du Conseil des ministres, le ministre de l’Economie et des finances nommera un administrateur provisoire qui s’occupera de la gestion des 04 complexes hôteliers en attendant la réintégration de tout le patrimoine foncier, objet de conventions résolues au profit de l’Etat. Cette décision vient à juste titre, car il y a quelques jours seulement, les fonctionnaires de ces hôtels notamment ceux de Bénin Marina hôtel, dénonçaient une mauvaise gestion et des licenciements arbitraires.

Mohamed Amoussa (Stag)

PLUS D'ARTICLES