Accueil > Politique >

Présent au défilé du 1er août:Soglo bafoue la fonction présidentielle

Il a bien répondu présent, Nicéphore Dieudonné Soglo. Sur l’invitation du Chef de l’Etat, l’ancien président a bien fait le déplacement de l’Etoile rouge pour les manifestations de la commémoration des 57 ans de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Bien qu’il ait de bonnes raisons de ne pas venir.

Et pour cause, les derniers développements de l’actualité nationale, notamment la suspension de son fils "Léhady" de ses fonctions de maire de Cotonou. Seulement, lors de sa présentation des civilités au chef de l’Etat, Patrice Talon, il n’a pas eu "l’élégance" de se lever. Il est resté assis dans son fauteuil. Mais juste après les manifestations, Nicéphore Soglo a eu deux entretiens en tête-à-tête. Tout d’abord avec le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji chez lui, et après avec le président de la République, Patrice Talon. Mais aucune information n’a filtré de ces deux échanges, qu’a eus l’ancien président, Nicéphore Soglo avec les deux personnalités de l’Etat. L’attitude du président Soglo au défilé d’hier matin à la Place de l’Etoile rouge, est abondamment commentée sur les réseaux sociaux. Certains semblent d’autant plus choqués, vu que le président Soglo a déjà occupé, par le passé, les mêmes fonctions que Patrice Talon. Il n’est donc pas sans savoir ce que ce poste exige comme respect et autorité. Certes, les deux personnalités ne s’entendent pas, et les sujets de divergence entre eux sont nombreux. Mais, ne dit-on pas que le linge sale se lave en famille ? Le fait d’être en public et devant le monde entier obligeait le président Soglo à taire les divergences et rendre les civilités qui siéent au président Talon. Au plus fort de la crise qui secoue la Renaissance du Bénin (Rb), il a eu des mots durs à l’endroit du président Talon. Des mots qui ne devraient plus venir d’une personnalité de son rang.

N.M.

PLUS D'ARTICLES