Accueil > Societe >

Réformes dans le secteur portuaire et douanier:De faux commissionnaires en douane bientôt démasqués

C’est le branle-bas dans le secteur portuaire depuis quelques jours. Un contrôle des documents des commissionnaires en douane défraie la chronique. Et bientôt des commissionnaires détenant de faux documents seront mis à nus.

L’initiative émane du Directeur général des douanes et droits indirects par intérim Charles Inoussa Sacca Boco. Depuis sa nomination, l’autorité de la douane béninoise tient à assainir le milieu. Par une note de service datant du 09 février, il invite tous les commissionnaires en douane à fournir les documents officiels qui les autorisent à exercer le métier. « Dans le cadre de l’assainissement de l’environnement du dédouanement des marchandises, en République du Bénin, la Direction générale des douanes et droits indirects (Dgddi) a décidé de procéder au contrôle des conditions d’agrément et d’exercice des commissionnaires en douanes agréés exerçant en République du Bénin » a déclaré le Directeur. A cet effet, la date butoir est fixée au vendredi 17 février prochain. Quand on sait que, plus de 5 Directeurs généraux sont passés à la tête de la douane en moins d’un an de fonction du Président de la République, on peut affirmer que ce directeur, l’acteur même s’il est par intérim tient à faire le ménage. Patrice Talon, fin connaisseur du milieu portuaire veut redorer le blason du poumon de l’économie. Avis donc aux faux commissionnaires en douane qui tapissent le milieu, le vent d’assainissement veut balayer l’écurie portuaire.

A.V./LE GRAND MATIN


PLUS D'ARTICLES