Accueil > Divers >

Restaurants fermés, élèves absents, bureaux vides... Les États-Unis vivent une "Journée sans immigrés

INTERNATIONAL - Toucher l’Amérique à l’estomac. Des restaurants de plusieurs villes des États-Unis seront fermés ou tourneront au ralenti jeudi 16 février à l’occasion d’une "journée sans immigrés", un mouvement de protestation contre la politique de Donald Trump et né sur les réseaux sociaux. Les immigrés sont aussi appelés à ne pas sortir, acheter quoi que ce soit, ou emmener leurs enfants à l’école.

"Sans-papiers, résidents, citoyens, immigrés du monde entier. Unissons-nous", peut-on lire sur une affichette reprise sur les réseaux sociaux, appelant à la grève. "Monsieur le président, sans nous et sans notre soutien, ce pays est paralysé", poursuit le prospectus.

L’initiative est née après l’annonce la semaine dernière d’arrestations et d’expulsions de plus de 680 personnes en situation irrégulière dans plusieurs villes des États-Unis, dont les trois quarts avaient un casier judiciaire. Un nombre qui ne traduit pas d’intensification par rapport aux opérations menées sous le mandat du démocrate Barack Obama.

À Philadelphie, un reporter de la chaîne CBS estime qu’au moins une vingtaine de restaurants sera fermée, et que plus de de 800 immigrés ne travailleront pas, rien que dans le sud de la ville. De San Francisco en Californie à Washington, de nombreuses enseignes ont signalé sur les réseaux sociaux qu’elles fermeront exceptionnellement.

We will be closed on
Thursday February 16
in solidarity with our
Friends, Family and..

https://fr.news.yahoo.com/restaurants-ferm%C3%A9s-%C3%A9l%C3%A8ves-absents-bureaux-153100190.html

PLUS D'ARTICLES