Accueil > Art et culture >

Retrouvailles des fils et filles des aires Xwla et Xwéla:Un programme alléchant pour Nonvitcha 2017

Nonvitcha 2017 aura bel et bien lieu ! C’est du moins ce que l’on retient de la conférence de presse animée, hier jeudi 25 mai 2017 au Chant d’oiseau à Cotonou, par l’Association Nonvitcha. Des dires des conférenciers, un programme alléchant est concocté pour donner un cachet spécial à ces retrouvailles entre les fils et filles des aire Xwla et Xwéla.

Selon Mathias Sèkpon, président du comité d’organisation, cette 96ème édition de Nonvitcha démarre le 31 mai, notamment avec le lancement des festivités. Dans la même journée, il est prévu un concours à l’intention des élèves et le lancement de la foire artisanale pour valoriser les produits locaux. La journée du jeudi 1er juin sera consacrée à la mise sous terre d’arbres à la place Nonvitcha. Une manière pour les organisateurs de montrer à la face du monde que leur Association se préoccupe aussi des questions liées à l’environnement. Dans la soirée, il est prévu des animations culturelles. Le vendredi 02 juin, comme menu, on a : animation religieuse, prière musulmane, remise de site pour la construction d’une borne-fontaine, remise de matériels à un centre de santé. C’est le samedi 03 juin que Nonvitcha entre réellement dans sa phase active, notamment avec l’allumage de la flamme Nonvitcha, le jeu de lancement de filet à l’épervier par des groupes de pêcheurs, une conférence sur le thème : « Evolution du système scolaire : quel impact sur les résultats de Grand-Popo ? ». Est aussi inscrite au programme, la finale du tournoi de football. Le dimanche 05, jour de Pentecôte, les participants à cette fête rendront grâce au Seigneur dans les congrégations religieuses de la place. Il s’en suivra des réjouissances populaires. Des dires du 1er Vice-président, toutes les dispositions sécuritaires sont prises pour que la fête se déroule dans une ambiance fraternelle. Ce dernier a profité de l’occasion pour préciser aux hommes des médias que Nonvitcha, la plus vieille association au Bénin et fondée par Adolphe Aballo-Loko, est apolitique, non confessionnelle et a pour but de réunir les fils et filles du Bénin.

Joël Samson Bossou

PLUS D'ARTICLES