Accueil > Societe >

Retrouvailles festives des militants de l’And : Dassigli mobilise sa troupe autour du Pag

Depuis l’effervescente période électorale, les militants de l’Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) ne se sont pas rencontrés. La nomination de l’un des leurs, en la personne de Barnadé Dassigli au ministère de la Décentralisation, n’a peut-être pas facilité les retrouvailles. D’où la particularité de la rencontre festive tenue l’après-midi du jeudi 10 août 2017, à Eden palace à Akassato.

Militants, chefs de village, chefs de quartiers, et autres sympathisants ont massivement répondu à l’appel du ministre de la Décentralisation. Heureux de se retrouver avec les siens, pendant cette période de congé gouvernemental, Barnabé Dassigli, a pourtant saisi l’occasion pour faire le point des 16 mois de la gouvernance sous Patrice Talon. Pour lui, les militants et les populations doivent faire bloc derrière le Chef de l’Etat, et soutenir le Pag. L’une des raisons fondamentales de cette invite, ce sont les ambitions affichées par le gouvernement dans ce programme. Mieux, ce sont les réalisations prévues par le Chef de l’Etat pour la commune d’Abomey-Calavi, l’une des villes les plus peuplées du pays. Car, au-delà des infrastructures routières, deux projets importants sont destinés aux 5ème et 6ème circonscriptions électorales. Il s’agit de l’Hôpital de référence, et de l’aéroport international de Glo-Djigbé. Ces deux projets sont des projets phares, et leur réalisation contribueront à attirer des devises pour l’économie béninoise. Il n’a pas manqué de citer le contournement Nord de Cotonou pour désengorger la circulation dans la capitale, et le projet Route des pêches. Selon le ministre de la Décentralisation, les populations doivent être fières du Chef de l’Etat, parce que les financements de tous ces projets sont bouclés. Il n’en reste que les réalisations. « Contrairement à ce qui se faisait avant, nous ne posons pas de premières pierres, nous passons directement à l’acte », a-t-il martelé. Aussi, pour rallier le plus de monde à cette cause, a-t-il indiqué, de nombreux emplois seront créés, afin de résorber le chômage. Par ailleurs, à propos des dissensions qui ont longtemps miné l’And, Barnabé Dassigli a appelé les uns et les autres au calme. Pour lui, il n’y a pas deux « And ». Il n’y en a qu’un seul, dont il est le président national, et Octave Houdégbé, le président d’honneur.

W.N

PLUS D'ARTICLES