Accueil > Lu sur les réseaux sociaux >

Top Secret:Le poison de la discorde

Après la découverte de cocaïne dans un conteneur au port de Cotonou, le Bénin a-t-il avalé le poison de la discorde ? L’affaire qui a entrainé la garde à vue du roi du poisson et de volaille, puis un procès pour le libérer a fait monter d’un cran la tension.

Top Secret:Le poison de la discorde

Après la découverte de cocaïne dans un conteneur au port de Cotonou, le Bénin a-t-il avalé le poison de la discorde ? L’affaire qui a entrainé la garde à vue du roi du poisson et de volaille, puis un procès pour le libérer a fait monter d’un cran la tension. Après cette période d’agitation, le courant ne passe toujours pas entre le Chantre du Nouveau départ et son allié au second tour de la présidentielle dont le nom est mêlé à cette affaire. Appelé à la rescousse pour rétablir le pont entre Djeffa et la Marina, l’ancien président de la République et ex-maire de Cotonou n’a pas encore rencontré celui qui a été désigné comme l’instigateur d’une affaire qualifiée de montage et de complot. Selon nos informations, il espère être reçu très bientôt. Seulement, les chances qu’il réussisse à faire déminer la tension sont minces. Car, pour le moment, beaucoup d’indices laissent croire qu’aucune manœuvre ne réussira à infléchir les deux positions.

L’appareil qui suscite la curiosité

Le N°1 du pays ne fera pas avion-stop, comme l’autre qui a couvert le pays de honte. Il est formel sur la question, car le Bénin doit désormais soigner son image. Alors que le cercueil volant acheté par son prédécesseur a été retourné à son propriétaire en Afrique du Sud, beaucoup se demandaient comment il va se déplacer. La question ne se pose plus. Un appareil est à sa disposition pour ses longs déplacements. Ses voyages à l’intérieur ou dans les pays limitrophes ne causent aucun souci, car il emprunte la voie terrestre. Cependant, l’avion qui le transporte suscite la curiosité, car ne portant aucun signe distinctif de l’Etat béninois.

PLUS D'ARTICLES