Accueil > Lu sur les réseaux sociaux >

Top secret:En colère

En colère

La dernière intervention d’un député de la 23ème circonscription électorale n’est pas du goût du prési-dent de son parti. Alors que l’élu du peuple a clairement signifié la semaine dernière sur le plateau d’une chaîne de télévision privée qu’il apporte son soutien au chef de l’Etat, de même que ses col-lègues membres de leur famille politique, le chef de file des "Houézèhouè" s’est mis en colère. Il a accueilli cette sortie du député avec un regard malveillant. Beaucoup se demandent sans doute pour quoi, il n’est pas content. Tout simplement parce qu’il voit les choses autrement et porte plutôt un regard malveillant sur la gestion actuelle du pays. Visiblement, son commandement est en difficulté en raison de profondes divergences au sein du parti. La crise est plus profonde aujourd’hui qu’hier et les envies de revenir à la maison pour prendre les choses en main commencent par naître dans la tête du fils cadet de la famille. Mais, il a un sérieux handicap à surmonter. Il était déjà exclu du parti.

Le maire s’accuse

Dans la cité des Kpassè, l’autorité communale est en difficulté. Jeunes, têtes couronnées, conseillers se disent tous déçus de sa gestion et animent une opposition à visage découvert. Au milieu d’une ky-rielle d’accusations, l’autorité semble donner raison à ses dénonciateurs qui évoquent dans leurs griefs, des faits de détournement de deniers publics. En pleine crise, il a limogé son régisseur des re-cettes quelques jours avant la séance houleuse de jeudi dernier. L’intéressé du même patronyme que le maire était depuis longtemps dans le viseur de la population qui ne doute pas de sa complicité dans les faits reprochés à son mentor. De même, pendant que les citoyens réclament la lumière sur le dos-sier d’adductions d’eau potable, il s’en presse de limoger tout simplement le principal mis cause.

PLUS D'ARTICLES