Accueil > Politique >

Top secret : Les astres ne sont pas favorables au Garde des Sceaux

Les astres ne sont pas favorables au Garde des Sceaux

Décidément, les astres ne sont pas favorables au Garde des Sceaux. Après l’échec engendré par le projet de révision dont on lui fait porter la responsabilité, il vient d’essuyer quelques avanies. La Cour constitutionnelle statuant sur un recours d’un citoyen qui a porté plainte contre le ministre pour violation de l’article 54 de la constitution, a condamné ce dernier. La Haute juridiction a estimé que le Garde des Sceaux, agrégé de droit public, a méconnu la Constitution du 11 décembre 1990, pour avoir exercé une fonction publique, alors qu’il est membre du gouvernement. Les deux fonctions sont incompatibles, a indiqué l’article 54 de la loi fondamentale. Pour être plus clair, le Garde des Sceaux a violé la constitution, pour avoir continué à exercer son emploi d’enseignant dans la fonction publique à l’université après sa nomination au gouvernement. Il n’est pourtant pas le premier exemple.

Le roi de la volaille n’est pas annoncé

Plusieurs personnalités défilent chez le Frère Melchior dans son refuge du Pèlerin à Djrègbé. Nicéphore Soglo et sa famille à l’exception de son épouse Rosine, Candide Azannaï, des barons des Fcbe, les Rouges, des Syndicalistes. Dans la foulée des nombreuses rumeurs qui circulent, une se fait plus insistante, évoquant la visite du roi de la volaille chez le Renard. Il n’en est rien du tout. Du moins pour le moment. L’information a été démentie par le vieillard politicien multicartes, devenu un centre d’intérêts. En clair, le désormais opposant, président du Patronat béninois n’est pas sur la liste des personnalités consultées par le Frère Melchior. Est-ce pour incompatibilité d’humeur ou pour divergences profondes ? La question est de mise, surtout que, selon nos informations, les consultations tendent à mobiliser les énergies au profit du développement et de la lutte contre la pauvreté

PLUS D'ARTICLES