Démarrage du scanning au Port de Cotonou : Les ressources générées destinées au Trésor

0
727




Le scanning des marchandises en transit et ou en destination du Bénin est une réalité au Port de Cotonou. La douane, en collaboration avec Bénin control, a procédé au lancement de cette opération en réponse aux différentes demandes des garde- côtes américains pour la sécurisation de la plateforme portuaire.

La communauté portuaire peut pousser un ouf de soulagement.Pour mieux assurer la sécurisation des marchandises en transit et ou en destination du Bénin, la douane et Bénin control ont procédé au lancement du scanning des marchandises en transit et ou en destination du Bénin.Ceci, conformément aux exigences des garde-côtes américains pour la sécurisation du port de Cotonou.Avec la mise en service des scanners, le Bénin fait un grand pas vers la sécurisation de sa frontière maritime. Cet outil de dernière génération renforcera non seulement la lutte contre la fraude au Port de Cotonou, mais également accéléra les opérations de sortie des marchandises. Mieux, les ressources que génère le port seront désormais destinées au trésor public pour le financement des politiques de développement. Cet exploit est l’œuvre de Bénin control, de la douane béninoise et de l’Unité mixte de contrôle des conteneurs (Umcc). Ce qui permettra de réduire de façon considérable les différentes tracasseries et autres contraintes liées à la sortie des marchandises du port de Cotonou. Il faut souligner que le scanning fait partie des dernières étapes de la mise en œuvre progressive du Programme de vérification des importations (Pvi) pour la facilitation des échanges via le port de Cotonou. Ce programme désormais conduit conjointement par la douane et Bénin control contribue remarquablement à l’amélioration des recettes publiques. Ces ressources représentent déjà une grande part dans les recettes douanières en pleine progression depuis la reprise du Pvi.

O. I. A.

 

LEAVE A REPLY