A quelques semaines des Communales et Municipales:Yayi claque la porte du parti Fcbe

0
1271

Le président d’honneur de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) se retire du parti et demande à tous les militants de prendre leurs responsabilités. L’ancien président de la République, Yayi Boni, s’est exprimé dans un message posté sur sa face Facebook dimanche 05 avril 2020. Dans son texte, l’ex-chef de l’Etat dénonce les positionnements sur la liste de candidatures du parti Force cauris pour un Bénin émergent dans le cadre des élections communales et municipales du 17 mai 2020. Il interdit l’utilisation de son image, de son nom et de sa caution sous quelques formes que ce soit par tout candidat de la liste Fcbe. Pour faire respecter son choix, il se réserve le droit d’engager au besoin les actions pénales idoines.

 

L’aile Hounkpè croit au retour du président d’honneur

Dimanche 5 avril, alors que les Béninois souffrent dans un confinement partiel des affres du Covid-19, c’est ce moment qu’a choisi l’ancien président de la République pour quitter le navire Fcbe. Dans une lettre postée sur sa page Facebook, Yayi Boni, a énuméré les raisons de son acte. En réponse lundi 6 avril 2020, sur les plateaux de Canal3, l’aile Hounkpè a réagi. Selon le représentant du Secrétaire exécutif national, Luc Sinzogan, Coordonnateur Fcbe dans la 5ème circonscription électorale, l’ancien chef de l’Etat n’est pas encore parti et reviendra sur sa décision. « Nous n’acceptons pas, il est toujours président d’honneur du parti, il reviendra… On ne croit pas à sa démission… », a déclaré Luc  Sinzogan. Avant de rassurer, qu’un éventuel départ du président d’honneur, ne signifierait pas la fin du parti. Selon lui,  les responsables  de la Fcbe ont les moyens de continuer la route. « Ils ont fait des économies pour pouvoir subvenir aux besoins du parti », a-t-il ajouté.

Marcus Koudjènoumè

« Yayi démissionne de la Fcbe pour ne pas mordre la poussière … », dixit Agapit Napoléon Maforikan

La démission de Yayi Boni du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) est un non-évènement, selon Agapit Napoléon Maforikan (photo). Sur la question, le consultant politique a émis son avis le dimanche 5 avril 2020 au cours de l’émission ‘’L’e-Décryptage’’ de la chaîne de télévision E-Télé. Il pense que le président d’honneur de la Fcbe a perdu le contrôle de ce parti depuis son départ du pouvoir. « C’est pour ne pas mordre la poussière qu’il a démissionné. C’est vrai qu’il aura quelques personnes derrière lui à Parakou, ou à Tchaourou, mais il ne pourra pas réunir les 10 % au plan national avec son parti. Ne voulant pas être humilié, il a préféré prendre ses distances », a expliqué l’expert électoral qui estime que  Yayi Boni est en train de chercher des boucs émissaires pour justifier son départ. « Sans Yayi Boni, la Fcbe se porterait encore mieux », a-t-il poursuivi en invitant les responsables actuels de cette formation politique à prendre acte de cette démission et à poursuivre l’aventure politique.

M.K.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here