Accès aux services de base:Barnabé Dassigli lance le Projet Access

0
1643

Le ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Barnabé Dassigli, a procédé au lancement du projet Appui aux Communes et communautés pour l’expansion des services sociaux (Access). La cérémonie s’est déroulée, jeudi 07 février 2019 à Cotonou.

Les communes et communautés bénéficieront désormais d’une expansion des services sociaux de base. Cela, grâce à la mise en œuvre du projet Appui aux communes et communautés pour l’expansion des services sociaux (Access). Il a pour objectif de renforcer les capacités des Communes du Bénin afin d’améliorer davantage l’accès des populations aux services sociaux de base. D’une durée de 4 ans, soit 2019 à 2022, le projet a pour coût global 21,2 milliards de francs Cfa. Selon Barnabé Dassigli, ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale, Access couvrira toutes les 77 Communes du Bénin et impactera directement 360 villages.

« Le projet sera d’un appui considérable pour les acquis notés dans la mise en œuvre de plusieurs projets communautés », a-t-il déclaré. Par ailleurs, il a fait savoir que le projet Access est un don de la Banque mondiale. Au tour de Katrina Sharkey, représentante résidente de la Banque mondiale, de préciser que Access s’appuie sur les impressionnants succès du Projet de services décentralisés conduits par les communautés (Psdcc) qui reste l’un des projets phares de son institution au Bénin.« Le projet Access met l’accent sur l’harmonisation de ses réalisations avec les priorités du gouvernement dans le Plan national de développement 2018-2025 », a-t-elle laissé entendre. Le projet Access permettra d’atteindre 564.200bénéficiaires dans les 77 Communes.

A ce titre, Bintou Taro Chabi Adam, ministre des Affaires sociales, a salué la portée sociale du projet. Car il vise le mieux-être des populations. Ainsi, elle a indiqué que Access va identifier ses propres bénéficiaires pour les transferts sociaux, mais aussi l’identification des bénéficiaires du projet Arch. Selon madame Taro, cette synergie avec le programme Arch inclut un appui à la mise en cohérence de la base des ménages pauvres et extrêmes pauvres avec celle issue du Ravip. Il faut noter qu’au terme du projet, plus de 1,6 million d’emplois temporaires seront créés.

 

Donald Kévin Gayet (Coll)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here