Acquisition de 10 milliards de machines:Un nouveau souffle à la mécanisation agricole

0
442

L’agriculture béninoise a de beaux jours devant elle. Le Conseil des ministres du mercredi 14 octobre 2020 a autorisé l’acquisition de divers équipements agricoles dont des tracteurs pour un montant d’environ 10 milliards de francs Cfa. Cet important financement induira la révolution des méthodes culturales.

 

Le gouvernement béninois entend promouvoir le secteur primaire, notamment l’agriculture à travers de nouvelles mesures incitatives. A cet effet, dans sa politique des moyens adéquats, il a mis à disposition des acteurs du secteur 600 tracteurs, des semoirs agricoles, des outils de préparation du sol, des remorques, des tarières et un chargeur frontal, le tout d’un montant estimé à environ 10 milliards de FCfa. Egalement, les accessoires pour ces tracteurs, des repiqueuses de riz, des camions ateliers, des matériels de production de fourrages, des lames niveleuses, des pulvérisateurs pour le traitement et l’entretien des cultures, des moissonneuses lieuses pour la culture du riz, de récolteuses tractées pour la culture du maïs et du soja, des semoirs mono-graine et des rouleaux destructeurs de végétation, des motoculteurs et accessoires, puis des récolteuses pour la culture du coton seront acquis. Les Béninois peuvent donc désormais se réjouir de la sortie progressive du secteur agricole de l’ornière, car la volonté du gouvernement d’accroître la capacité de production des exploitants agricoles se manifeste ainsi à travers cet important investissement. Cette nouvelle dimension que donne le gouvernement à la mécanisation de l’agriculture béninoise est une véritable impulsion au secteur. De plus, les efforts consentis dans la subvention avec 30% pour les matériels optionnels sont louables et donnent un nouveau souffle au secteur primaire. En outre, conformément au plan de riposte au Covid-19, la possibilité de crédit bancaire sera facilitée aux acteurs du secteur à travers le mécanisme de financement du Fonds national de développement agricole (Fnda). A noter que l’acquisition desdits équipements agricoles s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national de développement de la mécanisation agricole. Pour rappel, en 2018 et en 2019, le gouvernement du président Patrice Talon a subventionné au profit des producteurs l’acquisition de près de 500 tracteurs. C’est le succès de cette première expérience qui s’est traduit par une demande croissante des producteurs, qui a amené le gouvernement à rééditer cette mesure, l’améliorer et l’amplifier.

 

Benjamin N. Douté

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here