Activités scientifiques à la Cour constitutionnelle:Djogbénou veut rendre hommage à ses prédécesseurs 

0
809

La Cour Djogbénou innove encore. Elle met en œuvre des activités scienti-fiques. Au nombre de celles-ci, une série d’hommages à chaque période de la présidence de la Haute juridiction. Lire le communiqué de l’institution qui renseigne sur l’initiative.

Communiqué de presse N°003/Cc/Sg

En marge de ses attributions juridictionnelles, la Cour constitutionnelle met en œuvre des activités scientifiques. C’est dans ce cadre qu’elle a entrepris :

de créer une revue scientifique dénommée « Constitution et consolidation de l’Etat; de droit, de la démocratie et des libertés fondamentales en Afrique », en abrégé Rcc, dont le premier numéro (numéro 00) pa-raitra le 09 septembre prochain de relancer la publication des recueils de ses décisions et avis suspendue depuis 2017 ;

d’organiser, du 11 au 13 septembre 2019 un colloque international réunissant des délégations de cours constitutionnelles africaines et des universitaires européens et africains dont le thème est : « La Cour constitutionnelle entre rupture et continuité»;

de lancer une série d’hommages à chaque période de présidence de la Cour, de la première mandature à la cinquième. Ainsi la première mandature, présidée par madame Elisabeth Pognon, sera honorée à travers le thème: « La jurisprudence de la Cour constitutionnelle: les fondations ». Les deuxième et troisième mandatures présidées par madame Conceptia Liliane Denis Ouinsou seront honorées à travers le thème : « La jurisprudence de la Cour constitutionnelle: les droits fon-damentaux »; la quatrième mandature, présidée par maître Robert Dossou, sera honorée à travers le thème : « La jurisprudence de la Cour constitutionnelle: la régulation ».

Enfin la cinquième mandature de la Cour, présidée par le professeur Théodore Holo, sera honorée à travers le rhème « la jurisprudence de la Cour constitutionnelle: le citoyen ».

C’est dans ce dernier cadre que des correspondances ont été adressées à chaque présidence pour solliciter qu’ils indiquent dans un délai d’un mois des personnes qu’elles souhaiteraient voir associées aux hommages les concernant.

 

Cotonou, le 6 août 2019

 

Le Secrétaire général

 

Gilles Badet

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here