Actualisation du Pse:La politique d’éducation affinée

0
745

Le gouvernement donne un nouveau visage à l’éducation. Il vient de procéder à l’actualisation du Plan sectoriel de l’éducation Pse 2018-2030 et en a adopté la feuille de route en Conseil des ministres. C’est la preuve que son souci dominant est de baliser le développement à long terme du pays à travers son capital humain bien formé et en adéquation avec les exigences du monde moderne.

Bonne nouvelle pour le secteur de l’éducation. Le Plan sectoriel de l’éducation Pse 2018-2030 vient d’être actualisé. En effet, adopté le 13 juin 2018, la mise en œuvre de ce Plan est marquée par de nombreuses réformes opérées dans les différents sous-secteurs de l’éducation, particulièrement s’agissant de la sélection et de la qualité des enseignements. Dans ces réformes, figure également la stratégie de relance de l’Enseignement et la formation technique et professionnel (Etfp) portée par la vision qu’à l’horizon 2030, « les jeunes en âge de travailler, y compris les personnes à besoins spécifiques, disposent de compétences demandées par le marché du travail, pour une croissance économique stable, durable et inclusive. Une telle ambition implique, entre autres, que le plus grand nombre d’apprenants soit orienté vers les formations techniques et professionnelles. En outre, en vue de donner plus de consistance à la politique éducative du Bénin, le gouvernement a fait l’option d’étendre l’éducation de base à la fin du second cycle du secondaire, soit la classe de Terminale. C’est donc pour tenir compte de cette dynamique et de ses implications sur le développement du pays que le Conseil a pris la décision de procéder à une actualisation du Pse et en a adopté la feuille de route. Son ambition du gouvernement est d’arrimer formation-marché de l’emploi avec la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’Enseignement et la formation techniques et professionnels (Etfp). Il faut donc se réjouir des options pertinentes contenues dans la nouvelle vision qui met l’accent sur l’Enseignement et la Formation techniques et professionnels avec des compétences compatibles avec le marché du travail, et l’extension de l’éducation de base jusqu’en classe de Terminale. Tout cela concourt à préparer un Béninois de type nouveau pour les défis du monde moderne, mais aussi et surtout à renforcer le capital humain. Ainsi, l’Exécutif montre sa flexibilité et son ouverture d’esprit afin d’insérer sa jeunesse dans la dynamique du monde moderne. C’est dire donc qu’il mise réellement sur l’avenir en s’attelant à concevoir et mettre en œuvre une politique éducative ambitieuse mais réaliste. C’est le signe que l’éducation ne sera jamais un parent pauvre de ce régime. Et sur ce chemin, la planification est un outil essentiel.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here