Adoption de la politique budgétaire et de la loi de finances:D’énormes mesures sociales pour 2020

0
2738
(Un budget établit à 1986 milliards de FCfa)
L’Etat béninois fonctionnera en 2020 avec un budget général évalué à 1986 milliards de FCfa. Il connaît un accroissement  de 109.367 milliards de FCfa par rapport à 2019, soit un taux de 5,8%. Tablant sur un taux de croissance de 7,6% il a une vocation sociale en ce sens qu’il dégage d’importantes ressources (51,76% du montant  total) destinées à l’amélioration des conditions de vie des Béninois. Un choix du chef de l’Etat et de son gouvernement qui s’inscrit dans la dynamique en  cours  pour impacter  plusieurs domaines.
Les prévisions en dépenses et en recettes du gouvernement du président Patrice Talon pour l’exercice  2020  sont annoncées à l’opinion à l’issue  du Conseil   des  ministres du 25 septembre 2019. Appelé politique budgétaire, le projet de loi de finances qui en découle ou encore le projet de budget s’établit  à 1986 milliards de FCfa. En hausse  par rapport à l’exercice 2019 toujours en  cours, ce projet de budget montre clairement un visage social, puisqu’il accorde 51,76%  du montant total aux actions  à sensibilité sociale. Ce qui touchera les domaines de la santé, de l’éducation, des microcrédits, des rappels dus aux agents de l’Etat. Sur ce volet, 4,9 milliards de FCfa sont prévus pour le paiement intégral des rappels découlant de la revalorisation du point indiciaire au titre de l’année  2013, et un quart  des rappels relatifs à l’année 2016. 43069 retraités bénéficieront de cette mesure. Ainsi, plus de la moitié du budget total est destinée à régler des questions d’ordre social et vital. Le chef de l’Etat et son équipe viennent de prouver qu’ils sont attentifs aux préoccupations des populations dont l’essentiel des revendications porte sur l’amenuisement du panier de la ménagère. Au marché, dans le commerce, dans les bars et cafés, dans les services, dans la rue, cette nouvelle sera accueillie comme un nouveau souffle au quotidien des Béninois. Cette tendance sociale du budget apparait incontestablement comme une réponse réfléchie et une solution méthodique à la question du niveau de vie de la population. Soumis à l’étude des députés, puisque le projet a été transmis à l’Assemblée nationale, le budget 2020 confirme le virage social du gouvernement qui est en parfait accord avec les promesses et la ligne directrice de la gouvernance du président de la République.
Respect de la parole donnée
Patrice Talon qui, au début  de son mandat exhortait les Béninois à la patience et à serrer la ceinture sait bien où il allait. Confiant en sa stratégie et méthodiquement, il déroule, année après année, le volet social de son Programme d’actions et se révèle comme celui qui tient à sa parole. Le visage de ce budget vient illustrer sa détermination à sortir les Béninois du cercle vicieux de la pauvreté et sa volonté à marcher avec son pays vers l’avant. Choisissant, entre autres, comme axes de gouvernance, l’assainissement des finances publiques, la bonne gouvernance  et la mobilisation des ressources internes depuis avril 2016, le président de la République ne cesse de prouver qu’il ambitionne de conduire le Bénin vers une destination de rêve afin qu’au terme de son quinquennat  soit porté en triomphe, selon son vœux. Avec une croissance qui monte chaque année depuis 2017 sans oublier l’amélioration du déficit budgétaire qui est en deça de la norme communautaire, et la maîtrise de l’inflation, le Bénin a aujourd’hui une économie stable et soutenue, reconnu  par de nombreux organismes internationaux, dont l’Uemoa, la Bceao, le Fmi, la Banque mondiale. A cette allure, le  chef de  l’Etat trouvera les ressources nécessaires pour financer les projets de développement.
Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here